Aprilia MXV 450: Unique

Aprilia MXV 450: Unique

  • Aprilia
  • MXV 4.5
  • Essai
pub-haut

Aprilia nous présente sa nouveauté, dotée d’un bicylindre en V à 77º, similaire à celui des fameuses RXV et SXV. De plus, en 2009, la marque rénovera son enduro bicylindre, la RXV 450/550. La MXV se base sur la version enduro et reçoit de nombreuses modifications afin d’accomplir au mieux son nouveau devoir. En matière de technologie, elle intègre deux types de calages : Big Bang (mode standard) et Screamer qui apporte plus de puissance à moyen et haut régime. Par contre, pour opérer le changement il est nécessaire de s’y connaître en mécanique et d’avoir quelques heures devant soit !

pub-haut

J’ai commencé l’essai sur un terrain plutôt dur avec la distribution Big Bang, qui délivre la puissance de manière plus douce et progressive. Ce mode permet de tracer une trajectoire parfaite dans les virages, avec un contrôle du gaz excellent pour provoquer un dérapage uniforme. J’ai ensuite essayé le mode Screamer, qui confère à la moto un caractère plus fort. Cette option est plus proche du moteur bicylindre de 450 de ses concurrentes. A bas régime on perd un peu de puissance, mais on en gagne à mi et haut régime ce qui s’apprécie, surtout en côte. Personnellement, je préfère le mode soft que le full power car la puissance est presque similaire, mais elle est délivrée plus doucement ce qui permet d’avoir une meilleur trajectoire dans les virages sans trop déraper.

La moto pèse seulement 122 kg, mais l’agilité n’est pas son point fort et cela se note surtout dans les sauts ou lorsqu’on se met debout. La position de conduite est un peu spéciale : la moto est fine mais les radiateurs, un peu surdimensionnés, obligent à écarter les genoux. Les suspensions, aussi bien l’amortisseur que la fourche, présentent un réglage un peu mou pour piloter à haut niveau mais ils accomplissent tout deux leurs fonctions correctement avec un tact doux et progressif. Par rapport aux freins, il n’y a rien à redire pour le disque de frein avant de 270 qui transmet une grande sensation de contrôle et dosage.

En ce qui concerne la RVX, l’enduro, elle reçoit de nombreux changements pour 2009. Elle vibre moins, la courbe de puissance est plus douce et le poids réduit de deux kilos. L’ensemble est extrêmement agile par rapport à la version 2008. L’amortisseur a été modifié pour être mieux adapté aux irrégularités du terrain et optimiser la stabilité et le contrôle de la moto. Le comportement de l’ensemble est meilleur et les vibrations sont maintenant réellement réduites.

Les nouvelles MXV et RXV témoignent d’une volonté de renouveau chez Aprilia. La marque ose et se lance dans le motocross avec la MXV et son moteur bicylindre (le seul avec cette configuration) et rénove aussi sa RXV d’enduro. Deux motos exotiques et efficaces qui donnent un nouveau visage à la marque !

Arnau Massó Photos: Aprilia Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

402-A