BMW F 800 R: le chaînon manquant 2009

BMW F 800 R: le chaînon manquant 2009

  • BMW
  • F 800 R
  • F 800 R 2009
  • Essai
pub-haut

La marque allemande a ravi nombre d’entre nous avec la présentation de sa naked F 800 R (R de Roadster), très attendue depuis que l’ancien président de BMW Motorrad, Herbert Diess avait affirmé qu’il était en train de travailler sur une bicylindre de gamme moyenne. Le moteur F 800 est un bloc incliné vers l’avant de 30º qui délivre 87 ch. Le frein avant dispose de deux disques de 320 mm, d’étriers Brembo à 4 pistons et d’un système ABS en option. Elle possède un joli double bras oscillant en aluminium type boomerang et une transmission par chaîne.

pub-haut

Nous étions plus d’un à l’attendre pour le salon Intermot à Cologne, mais BMW avait alors donné le protagonisme à sa nouvelle famille K 1300. Nous avons donc du attendre le salon EICMA de Milan pour la découvrir, revêtue de métal et plastique. Contrairement à ce que nous avait annoncé Herbert Diess « c’est une moto plus urbaine, elle aura un moteur de 65-70 ch », la naked est apparue toute puissante, mieux dotée que ses sœurs, les F800 S et ST, desquelles elle dérive, puisque son moteur a subi des améliorations notoires et compte sur la technologie et les solutions techniques qu’ont apporté les F 800 GS à la gamme. Ses améliorations ? Un meilleur moteur que les F 800 S et F 800 ST, une culasse ressemblant à celle de la K1300, moins de bruits mécaniques de la transmission primaire par rapport aux S et ST et une évolution de l’injection électronique BMS-KP des F 800 GS, avec un ressentit plus doux et plus direct de la commande de gaz. Le moteur bicylindre à 4 temps, est refroidi par eau, équipé de 8 soupapes (4T LC DOHC 8V), et la distribution se fait par double arbre à came en tête. Il débite une puissance de 87 ch à 8000 tr/mn et délivre un couple de 9,0 kgm à 6000 tours alors que les F 800 S et ST indiquent 85 ch et 8,9 kgm à 8000 et 5800 tours respectivement. Un autre détail : les trois derniers rapports sont plus courts, ce qui facilite les reprises et offre de meilleures accélérations ce qui rend la moto tout à fait adaptée pour rouler en ville et sur routes sinueuses.

C’est une des grandes différences avec la F800 S et ST qui ont une transmission par courroie crantée…ce qui ne ravira pas tous les futurs conducteurs. En effet la courroie crantée ne demande presque pas d’entretien alors que la chaîne demandera un entretien périodique. Les ingénieurs de BMW ont jugé ce type de transmission plus adapté à la Roadster car la chaîne se remplace plus facilement et est plus résistante à la saleté et sur chemins de terre. Le monobras oscillant des S et ST a aussi été remplacé. Le nouveau double bras oscillant en alliage d’aluminium présente une forme de boomerang ce qui donne de la personnalité à la Roadster. Cependant une pièce la différenciera indéniablement des autres nakeds : le châssis.

Alors que les nouvelles nakeds japonaises (Suzuki Gladius 650, Yamaha XJ6 Naked et Diversion) sont passées aux châssis de tube d’acier pour réduire les coûts de production, BMW fait tout le contraire avec la F 800 R. Cependant la géométrie a été changée avec un angle de châsse de 25º et une châsse de 91 mm afin que ses 1520 mm d’empattement soient faciles à manier en ville. La fourche possède des tubes de 43 mm sans réglage et l’amortisseur arrière se règle facilement à l’aide d’une manette. Le débattement entre les deux axes est de 125 mm. Les jantes, gommes et freins sont les mêmes que les autres modèles de BMW, dans le design et dans les mesures pour faciliter la vie aux concessionnaires.

Tout comme la K 1200 R et la K 1300 R, la nouvelle naked suit le même style austère et perd tout vestige de protection aérodynamique. Nous reconnaissons aussi le dessin de son double phare proche des derniers modèles de BMW, mais nous aurions sans doute été nombreux à avoir apprécié quelque chose de plus personnel ou plus exclusif. Le faux réservoir compte deux entrées d’air qui alimentent l’airbox, l’une est fausse (à droite). Le vrai réservoir est caché sous la selle et contient 16 litres. La taille du silencieux a été réduite, par rapport aux S et ST, car le catalyseur et la sonde Lambda ont été repositionnés dernier le carter moteur.

J. Mondelo Photos: BMW Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

194-A