BMW R 1200 GS: Un ensemble optimisé 2008

BMW R 1200 GS: Un ensemble optimisé 2008

  • BMW
  • R 1200 GS
  • R 1200 GS 2008
  • Essai
pub-haut

La recette des nouvelles R 1200 GS et Adventure ? Partir d’une très bonne base, travailler l’esthétique, améliorer l’ergonomie, optimiser l’aspect mécanique et raffiner le tout pour obtenir un des modèles les plus complets du marché. Les changements réalisés sur la R 1200 GS méritent une mention. Le moteur est celui de la naked R 1200 R et délivre 105 chevaux pour monter jusqu’à 8000 tr/min.

pub-haut

Le moteur, hérité de la R 1200 R (la roadster de la marque) a été adapté aux critères spécifiques et nécessaires pour satisfaire les exigences d’une trail de grande cylindrée. Ainsi, la R 1200 GS gagne 5% de puissance par rapport au modèle précédent, ce qui se traduit pat 105 ch disponibles à 7500 tr/min. De plus, les rapports de la boîte de vitesse ont été révisés pour améliorer la douceur et la précision de la sélection. Si on ajoute à cela la sensible réduction de la transmission secondaire, ou finale, on obtient un moteur avec une puissance élevé et un couple disponible à tout régime. Pour résumer, avec la révision puis l’incorporation du moteur de la R 1200 R, toute la plage d’utilisation de la nouvelle R 1200 GS est optimisée. L’ergonomie a également été améliorée. Le guidon en aluminium est maintenant réglable en deux positions : la position la plus reculée est recommandée pour une conduite détendue sur route et la position la plus avancée est idéale pour conduire sur pistes de terre. Au niveau du design plusieurs changements ont été opérés : les poignées chauffantes optionnelles adoptent un nouveau style bicolore, le réservoir compte maintenant sur deux caches latéraux en acier inoxydable, le garde-boue avant est redessiné, l’éclairage arrière est assuré par une diode led, la fourche et les jantes sont de couleur magnésium et la moto adopte une grande combinaison et variété de couleurs. Et pour notre confort, la partie avant de la selle est plus moelleuse et plus fine ce qui permet d’atteindre plus facilement le sol à l’arrêt…

La présentation de cette BMW, qui se déroulait à Madrid, était quelque peu atypique. Au moment ou les motos nous ont été remise, mais aucune route n’avait été prévue pour l’essai. Avec un collègue nous avons donc décidé d’aller jusqu’à Barcelone, lui sur l’Adventure et moi sur la R 1200 GS. Durant les 600 km qui séparaient Madrid de Barcelone, nous avons eu le temps d’observer les atouts de la moto, mais celui que nous avons tout de suite remarqué était sans aucun doute la finesse du fonctionnement de ce modèle et notamment dans les changements de vitesse. Le travail réalisé sur la boîte de vitesse et le sélecteur s’est fait sentir dès que nous sommes partis. La première entre avec beaucoup plus de douceur et lorsque l’on commence à monter dans les rapports on ne remarque pas autant de résistance qu’avant dans le levier. La protection aérodynamique nous a parut très bonne sur la R 1200 GS (avec le pare-brise réglable) et tout simplement excellente sur l’Adventure. Nous avons aussi apprécié l’indicateur du niveau d’essence, plus fidèle au contenu réel du réservoir par rapport au modèle antérieur, qui passait d’un coup du plein à la réserve. Pour finir, la nouvelle forme de la selle permet de toucher le sol sans problème et offre plus de confort, ce qui est appréciable lors des longs trajets.

Les suspensions (avec Telelever à l’avant et Paralever à l’arrière) fonctionnent à merveille et avalent les irrégularités de la route sans agir sur la trajectoire de la moto. De plus il est maintenant possible d’acquérir le novateur système de réglage électronique des suspensions Enduro ESA. Les freins ont un mordant excellent et confère une stabilité hors du commun dans les freinages puissants.

Pour résumer la R 1200 GS a pris tout le bon du modèle antérieur et a été améliorée au niveau mécanique. Que peut-on dire de plus de la nouvelle R 1200 GS, qui par sa polyvalence paraît être la moto « définitive » ?

Juanan Martín Photos: Xavier Pladellorens/Santi Díaz Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

289-A