Daelim Delfino 125: La ville est à vos pieds

Daelim Delfino 125: La ville est à vos pieds

pub-haut

Cela fait cinq ans que Daelim a retiré le Delfino 100 de son catalogue. Aujourd’hui, la marque a rénové le modèle, qui se présente en version 125 avec une esthétique plus sportive que son prédécesseur. Le moteur de 125 cc et 4 temps est tout à fait adapté pour rouler en ville, mais toutefois un peu juste lorsque nous voyageons avec un passager ou que nous empruntons des routes en côte. Le Delfino est le parfait allié pour aller faire les courses ou se déplacer dans les embouteillages des grandes villes grâce à sa grande maniabilité et sa bonne capacité de charge. En effet, le nouveau scooter de Daelim dispose d’un plancher plat et d’un crochet à sac (pratique pour y accrocher les sacs des courses ou un sac à dos), ainsi que d’un coffre sous la selle pour ranger un casque intégral. Le Delfino est très maniable car il a été doté de petites jantes de 12 » qui lui confèrent un rayon de braquage réduit et qui, par conséquent, facilite les manœuvres. De plus, la hauteur de la selle à 777 mm du sol, la courte distance entre les axes et son poids de 100 kg le rendent accessible aux personnes de petite taille. Certains détails sur le Delfino sont très pratiques : l’entrée du réservoir se trouve sur le train avant ce qui évite de lever la selle à chaque fois que nous faisons le plein (tous les 140 km) et le scooter dispose de deux béquilles (latérale et centrale). Le point faible de ce scooter serait le manque de ressenti lorsque nous freinons car le tambour arrière et le disque avant demandent d’anticiper un peu. De plus les suspensions sont un peu fermes. Ce scooter est disponible à un prix très compétitif, 1650 €, en rouge, noir et argent. Edu Parellada Photos: Santi Díaz Remerciements: Juanan Martín / Edu Fernández Traduit et adapté par Gaela Le Janne

pub-haut