BMW F 800 GS 2013 : vouée au succès

BMW F 800 GS 2013 : vouée au succès

pub-haut

Comme sur le modèle précédent, la nouvelle BMW F 800 GS est équipée d’un puissant moteur à deux cylindres en ligne de 798 cc, refroidi par eau, avec injection de carburant et catalyseur régulé. Le bicylindre n’a pas été modifié, c’est le même que celui des précédents modèles. Après 4 ans sur le marché, la moyenne trail de BMW a reçu des améliorations esthétiques et techniques qui lui vont vraiment bien…

pub-haut

La nouvelle F 800 GS combine les qualités d’une moto de ville avec celles d’une routière. A première vue, elle semble un peu plus sérieuse que la précédente version. En plus des couleurs et des améliorations apportées à la carrosserie, ses grandes nouveautés sont ses nouvelles options et l’ABS en série. La version 2013 est destinée à un client plus exigent et expérimenté, à un utilisateur qui souhaite aller plus loin avec une trail mixte qui lui permettrait de circuler sur toutes superficies. Elle bénéficie d’une remise de puissance rapide, elle monte dans les tours avec aisance et sa capacité de récupération et d’accélération est grande depuis les bas et moyens régimes. Ces qualités permettent un comportement dynamique très énergique, agile et efficace tant sur l’asphalte que sur les pistes de campagne.

Le nouveau carénage et l’optimisation de son ergonomie font de cette moto un authentique membre de la saga GS.

Ses formes sveltes lui donnent une image de moto légère… qui nous pousse à expérimenter de nouvelles aventures à ses commandes.

Le garde-boue avant « bec de canard » si caractéristique de la famille GS a également été redessiné pour offrir une meilleure protection anti éclaboussure. Dans la lignée de ce design plus sobre, les clignotants et le phare arrière sont désormais en plastique fumé, ce qui les rend plus discrets sur l’ensemble de la moto.

La moto offre la même cylindrée et la même puissance que le modèle précédent (85 CV à 7500 tr/min). La culasse est à quatre soupapes avec un double arbre à cames et elle compte une bielle supplémentaire qui fait office d’axe d’équilibre pour éviter les vibrations gênantes. L’alimentation est prise en charge par une injection électronique avec gestion BMS-KP et l’échappement compte un catalyseur à trois voies. Il faut souligner un nouveau détail intéressant : en conditions normales le moteur fonctionne avec de l’essence 95, mais il est possible d’acquérir un mapping différent qui permet d’utiliser de l’essence 90. C’est un petit détail, mais il est important si vous comptez voyager dans des pays qui ne disposent pas d’essence avec un haut indice d’octane.

Conformément à la nouvelle politique de sécurité 360° de BMW Motorrad, ce modèle compte un système ABS en série qui peut se déconnecter quand on le souhaite. Le nouveau système n’est pas uniquement plus léger et plus compact que sur la version précédente, il utilise de plus des soupapes d’admission de régulation linéaire, ce qui signifie que le répondant du système est supérieur. Les nouveaux capteurs des roues contrôlent automatiquement la distance entre le capteur et le disque de référence. Le conducteur peut déconnecter le système ABS en appuyant simplement sur un bouton, ce qui est conseillé lors d’une conduite offroad sportive. De plus, le double disque de frein avant de cette version est de 300 mm de diamètre et le double piston est à étriers flottants. A l’arrière, on trouve un disque de 265 mm avec un étrier à un seul piston. Il faut souligner le nouveau design du réservoir de liquide de frein du guidon, mieux adapté à la ligne de la moto.

Il est possible d’acquérir en équipement spécial le système de régulation de l’extension de ressort (ESA).

Le réglage s’effectue grâce à un bouton de commande situé sur le guidon et il nous permet d’adapter la suspension aux préférences du conducteur. Son utilisation est très simple et les modifications peuvent être réalisées pendant que la moto est en mouvement. On peut choisir entre les modes « Confort », « Normal », et « Sport ». Sur le tableau de bord, on peut voir un symbole correspondant au mode sélectionné. Le réglage de la précharge se fait manuellement, en utilisant une poignée facile d’accès et de forme ergonomique.

On peut également choisir d’installer un système de contrôle de traction (ASC) qui évite que la roue arrière ne patine à l’accélération. En comparant la vitesse de tour des deux roues grâces aux capteurs du système ABS, l’électronique détecte le glissement de la roue arrière et réduit le couple moteur en modifiant l’angle d’allumage, et joue de plus sur l’injection de carburant en faisant appel au système de contrôle du moteur. De cette façon, le système ASC permet une transmission plus efficace de la puissance, ce qui permet une conduite plus sure.

Il est possible de désactiver le système en appuyant simplement sur un bouton, même lorsque la moto est en mouvement.

Cette nouvelle F 800 GS est équipée de la dernière génération de commandes de BMW Motorrad. Grace à la technologie MID (Molded Interconnect Design), les commandes sont beaucoup plus petites et compactes et plus fonctionnelles. Leur disposition est plus claire et leur utilisation plus facile. Les commandes des clignotants, situées avant aux deux extrémités du guidon, sont désormais réunies en une seule commande qui se trouve sur le côté gauche du guidon, comme sur les motos japonaises. Le bouton des poignées chauffantes se trouve sur la partie supérieure de l’unité de commande, alors que les fonctions de démarrage et de déconnexion d’urgence sont situées sur un commutateur plus pratique.

Le bas centre de gravité de la F 800 GS favorise une utilisation offroad. Elle est facilement manœuvrable sur tout type de terrain, grâce à la faible largeur de la direction et au grand angle de tour du guidon. Son large guidon, bien adapté à la conduite offroad, augmente également sa maniabilité.

Traduit par Pauline Balluais