Buell Ulysses XB12XT: eXcellente Tourisme 2008

Buell Ulysses XB12XT: eXcellente Tourisme 2008

pub-haut

En 2008, Buell à fêté ses 25 ans, et a présenté la XT, une moto pour parcourir le monde.

pub-haut

buell-ulysses-xb12xt-mas-maletas_hd_7892

La XT est un des huit modèles que Buell à présenté l’année de son vingt cinquième anniversaire et sa première touristique, la spécialiste des longs voyages. Quelle différence avec sa grade sœur, l’Ulysses ? La capacité de charge, les pneumatiques Pirelli Diablo Strada, le garde boue avant plus bas, un barre-prise plus haut, des poignées chauffantes montées en série et l’élimination des grilles de protection des phares. Et à l’inverse, quelles points communs avec ses grandes sœurs ? Le moteur en V Twin Thunderstorm dérivé de la Harley-Davidson Evolution (4-temps, 1203 cc, aire, 4 soupapes) qui délivre 103 ch. Thunderstorm (orage), bel appellatif qui nous donne une idée du son du moteur…

buell-ulysses-xb12xt-viajera_fi_7893

Nous avions notre carte d’embarquement pour tester la petite merveille de 2008 de Buell, la XB12XT . Nous avons même pu amener avec nous les bagages grâce aux valises à bagages sur les côté et sur le dessus de la moto. En réalité, cette touristique n’est rien d’autre qu’une Ulysses avec toutes les améliorations 2008, à savoir : de nouvelles géométries, une courroie de distribution renforcée et allégée, un moteur redessiné, un meilleur refroidissement de l’huile, et une instrumentation avec un design novateur. La Buell délivre plus de puissance par rapport aux prédécesseurs, grâce à un nouveau système d’injection et un nouveau vilebrequin. Pour les plus racing, Buell offre une autre configuration plus sportive qui délivre entre 4 et 5 ch de plus, ce qui est selon nous pas vraiment nécessaire.

buell-ulysses-xb12xt-estetica-diferente_fi_7891

En la conduisant, on sent la différence avec l’Ulysses. Les nouvelles suspensions, notamment la fourche inversée Showa, très molles et confortables, sont montées en série. Cependant, dans les virages rapides, la moto aura tendance à tanguer, mais on peut facilement y remédier car les suspensions sont entièrement réglables. Le pare-brise, plus haut, offre une meilleure protection aérodynamique, même si ça n’aurait pas été de trop qu’il soit un peu plus large et réglable en hauteur. L’adhérence des nouveaux pneumatiques Pirelli Diablo Strada est meilleure que celle des Dunlop de l’Ulysses et le garde-boue aide à contrôler les mouvements à haute vitesse. Ainsi, sur les routes espagnoles de Riotinto, il est amusant de prendre les virages avec la XT, très maniable et doté d’un moteur jovial qui peut monter entre 6000 et 7500 tr/min. D’autant plus que la XT est une moto tout confort car la courroie cranté est silencieuse et ne transmet aucune vibration. L’autonomie reste la même par rapport à l’Ulysses avec un réservoir de 16,7 litres, intégré dans le châssis. Pour 12 595 euros, elle se présente comme une touristique complète et bien équipée comme alternative à la BMW R 1200 GS, la KTM Adventure ou la Moto Guzzi Stelvio. La marque qui fêtait ses noces d’argent en 2008 consolide ainsi sa gamme. Elle propose de nombreuses naked, une sportive superbike, une trail, une touristique et en 2010 elle se tournera vers une off-road.

Nacho Mahou Photos: Buell Avec la Collaboration d’Antonio Regidor Traduit et adapté par Gaela Le Janne