Harley-Davidson XL1200 CA : équilibre

Harley-Davidson XL1200 CA : équilibre

pub-haut

Pour 2013, Harley Davidson a présenté, en même temps que la Sportster 1200 Custom standard, deux versions spéciales : la Custom Limited Edition A et B. Les deux ont été développées à partir du large catalogue d’accessoires disponibles pour ce modèle. La première est un clin d’œil aux courses de la NASCAR. C’est une moto beaucoup plus polyvalente qu’on ne pourrait le croire. Nous l’avons testée pour vous.

pub-haut

harley-davidson-xl1200-ca-equilibre-harley-davidso_fi_32813

La Sportster Custom de 1200 cc est présente dans le catalogue de Harley-Davidson depuis 1986 et, mis à part les changements apportés à la famille XL, elle a subi peu de modifications pour améliorer son rendement. En 2012, la dimension de sa jante avant est passée à 16 pouces, comme pour la jante arrière.

La différence principale des Custom par rapport à leurs sœurs réside dans l’utilisation d’un réservoir de plus grande capacité, plus plat et arrondi que le classique « peanut », et d’un support pour le guidon où l’on retrouve le compteur de vitesse, les voyants lumineux et une partie de leur câblage.

harley-davidson-xl1200-ca-equilibre-harley-davidso_fi_32814

C’est le nom du moteur Evolution qui équipe la XL1200CA. Ce bicylindre bien connu est refroidi par air et comprend des cylindres et des culasses en aluminium. La transmission primaire se fait par chaîne et la secondaire par courroie dentée. Il est alimenté via un système d’injection moderne ESPFI et compte 6 vitesses, qui s’engagent grâce à un embrayage multidisque en bain d’huile, actionné par câble. Durant les kilomètres que nous avons parcourus sur cette moto, le moteur n’a cessé de nous surprendre. Son immense couple (98 Nm à 3800 tr/min) permet d’oublier le défaut du changement de vitesse, notamment au niveau du point mort. L’accélérateur n’a pas une longue course comme sur d’autres modèles de la marque et permet d’accélérer sans problème, avec un simple mouvement du poignet.

N’oublions pas qu’il s’agit d’une custom.

Sa vitesse de pointe avoisine les 170 km/h réels. Si l’on respecte les vitesses réglementaires, la consommation moyenne est d’environ 5 à 6 litres aux 100 km. Les 17 litres de son beau réservoir nous permettront de voyager longtemps… même si son guidon plat force un peu la position durant les longs voyages.

Cette Sportster est équipée d’un double berceau en acier, qui soutient le moteur, ancré par des « silent-blocks » pour réduire les vibrations. L’amortissement est pris en charge par une fourche conventionnelle de type « Narrow », avec des barres de 38 mm et deux amortisseurs (assez courts) sur le train arrière. C’est un équipement assez simple et qui n’est pas réglable. Malgré ses pneumatiques hauts, ils sont assez durs sur l’asphalte en mauvais état. En revanche, si la route est suffisamment bonne, la grande sensation d’aplomb permet de se détendre et de profiter du paysage, installé confortablement sur la selle. Cependant, la place du passager est moins large, il peut avoir la sensation de tomber vers l’arrière.

Nous avons également pu flâner dans les rues avec cette Harley. Etonnamment, c’est une moto parfaitement adaptée à une utilisation urbaine quotidienne. Son guidon plat, de type « drag-style » et ses repose-pieds situés en position centrale permettent de flâner aisément. Le seul inconvénient que j’ai rencontré est la largeur des repose-pieds, qui m’ont gêné pour poser un pied à terre.

Le compteur de vitesse du tableau de bord est minimaliste, de forme ronde et bien situé. Nous regrettons simplement l’absence d’un compte-tour et du voyant pour la sixième vitesse, déjà présent sur d’autres modèles et disponible dans le catalogue d’accessoires originaux de la marque de Milwaukee.

harley-davidson-xl1200-ca-equilibre-harley-davidso_fi_32815

Cette HD est inspirée des courses de voitures de la NASCAR, aux Etats-Unis. Cela se note en particulier sur les couleurs de sa carrosserie, qui allient le « Candy Orange » et le blanc « Beer Bottle ». Une allure très belle et très « racing », qui s’associe à la perfection aux finitions noires de son moteur et de ses jantes. Une véritable œuvre d’art. Les jantes sont fabriquées en alliage, elles comptent 5 barres et une zone polie qui apportent un beau contraste. Pour le reste, on retrouve du chromé sur les tiges, le guidon, la fourche, les supports de garde-boue, etc…

La XL1200 CA est donc une Sportster large et basse, comme le veut la tradition custom, mais pratique et avec une touche sport pour l’adapter aux gouts plus européens de son public.

Un parfait équilibre.