Honda Lead 110: Un basique revisité 2008

Honda Lead 110: Un basique revisité 2008

pub-haut

Honda a remis son scooter le plus économique au goût du jour. Désormais, le Lead passe à 110 au lieu de 100, il dévoile un nouveau design extérieur et son moteur est doté de l’efficace système à injection électronique PGM-FI de la marque nippone.

pub-haut

Honda ne veut qu’aucun segment du marché ne lui échappe. La marque compte des modèles de motos et de scooters dans toutes les catégories existantes, ou presque, et elle réussit toujours à créer des motos qui attirent une part considérable de marché sur chaque segment. Malgré le prestige de la marque, elle n’a jamais négligé le secteur des véhicules économiques, dans lequel elle a lancé des modèles phares comme l’omniprésente moto toute utilisation, la CB 250 (désormais CBF), ou le Honda Lead, qui existe sur le marché depuis des lustres (sous différents noms) et qui attire depuis toujours de nombreux utilisateurs qui cherchent la qualité nippone à un prix raisonnable. Ces dernières années, Honda a vu des concurrents très portés sur le segment économique -comme Kymco ou Daelim- sortir des modèles très compétitifs, à des prix attractifs, et dotés d’un équipement supérieur à celui du Lead (par exemple un frein de disque avant et une injection). Suivant cette tendance inévitable, Honda a cherché la meilleure façon d’offrir de la qualité à un bon prix, et a été produire son scooter en Chine, toujours avec les strictes standards de production de la marque japonaise.

Honda a compris qu’il était temps de revoir son scooter le plus basique parmi ses modèles de type A1 et l’a doté du système à injection PGM-FI (celui qui équipe presque tous les modèles ‘adultes’ de la marque). Le répondant du nouveau moteur -un compact 4T refroidi par liquide avec un radiateur placé sur le côté droit du propulseur, et qui compte 8,9 CV – se montre désormais plus souple et sans vibrations, et les consommations sont plus réduites que jamais. Son accélération est l’un des points forts de ce scooter. A des vitesses urbaines, le répondant du gaz est immédiat et fluide, et les réactions du scooter permettent de se déplacer avec beaucoup d’agilité grâce au répondant du moteur. De plus, l’injection place le Lead 110 dans la catégorie des scooters homologués Euro 3, en faveur de l’environnement.

L’autre grande nouveauté mécanique du Lead est l’ajout d’un disque de frein sur l’axe avant, de 190 mm et mordu par un étrier à 2 pistons parallèles. Cela commençait à devenir urgent, et nous pensons que Honda ne tardera pas à suivre une grande partie de la concurrence en ajoutant un autre disque sur l’axe postérieur, qui compte actuellement un tambour à simple came de 130 mm. Sur cette partie, Honda a aussi incorporé un système de freinage combiné. Désormais, lorsque l’on appuie sur la came du frein arrière (la gauche) on active aussi celui de devant. Le Lead est aussi équipé d’un frein de stationnement, qui bloque la came gauche. En général, le freinage est bon, même s’il est meilleur lorsque l’on circule en solitaire plutôt qu’à deux. Sans passager, le Lead se montre particulièrement vif dans ses réactions et freine bien en toute situation. En revanche, avec deux personnes à bord, le freinage s’allonge beaucoup plus, et il faut le prendre en compte si on veut s’épargner des frayeurs. Les pneumatiques jouent un rôle aussi, car ils ne sont pas de première qualité. Ils contribuent sans doute à faire baisser le coût du scooter. Le troisième changement fondamental est le design.

Le Lead reste un modèle aux lignes simples et propres, mais il a désormais une allure plus moderne et élégante. C’est un scooter bien adapté aux cadres supérieurs (surtout dans son attractive version de couleur noire). Ses formes effilées ont été remplacées par des lignes plus douces et arrondies, pour attirer aussi bien les conductrices que les conducteurs.

La capacité de charge du nouveau Lead ne se limite pas à l’espace situé sous la selle. Le modèle dispose d’un sol plat très pratique et assez large pour déposer un casque intégral. Le frontal comprend un crochet porte sacs et une boite à gants avec deux compartiments. L’un d’eux est occupé par les outils et l’autre a les dimensions adéquates pour contenir un ou deux petits objets (une petite bouteille d’eau, le porte-monnaie, le portable, etc…).

Le Lead est équipé d’une grille porte-bagages, qui permet d’installer une malle ou d’attacher des objets. Sur l’aspect pratique on apprécie aussi le contact protégé par un bouchon magnétique de sécurité. Cela empêche la pluie ou la poussière d’entrer. Le scooter est ainsi protégé des malfaiteurs. La seule chose qui manque sur le Lead c’est une béquille latérale. Heureusement, son poids de seulement 114 kg permet de le monter sur la béquille centrale sans problème.

Traduit et adapté par Pauline Balluais de SOLOMOTO