Honda SW-T 400: Son propre style

Honda SW-T 400: Son propre style

pub-haut

Pour diversifier sa gamme actuelle de megascooter, Honda a créé le SW-T 400, inspiré du SilverWing 400 mais avec une esthétique totalement nouvelle…

pub-haut

Honda voulait créer une nouvelle version avec une esthétique plus moderne, mais en s’appuyant sur l’excellent équipement technique de son prédécesseur. Le scooter est élégant et bien équipé : les casques peuvent être gardés sous la selle, le double optique halogène/multiconvexe est clairement inspirée des nouveaux Forza 250, et le disque de frein avant de 276 mm gagne 2 mm par rapport à celui du SilverWing 400 De plus, le confort est au rendez-vous, aussi bien pour le conducteur que pour le passager.

Vu de l’extérieur ce scooter ne ressemble en rien au modèle précédent: la carrosserie change complètement tout comme la grande majorité des éléments intégrés sur le scooter. Sur la partie avant nous trouvons un phare comportant deux optiques multi-reflector avec des lampes halogènes de 55/55W. Le pare-brise est plus grand et protège mieux du vent et une petite ouverture se trouve sur la partie inférieure afin que le flux de l’air qui circule à travers de celui-ci empêche les turbulences dans l’habitacle du conducteur à haute vitesse. La position de conduite ne change pas beaucoup puisque le scooter est toujours équipé d’une énorme selle mais d’un matériau plus doux. Cependant, elle est un peu plus fine que celle du SilverWing afin de rendre plus facile l’appui des jambes du conducteur lorsqu’il se trouve à l’arrêt. Un des détails que nous devons ajouter à la liste des nouveautés est le tableau de bord, inspiré du monde automobile et très complet. De plus, le megascooter de Honda compte sur un ordinateur de bord au centre qui fournit des informations très utiles telles que la consommation instantanée. En ce qui concerne la capacité de charge, le SW-T 400 possède un énorme coffre sous la selle dans lequel il est possible de ranger deux casques intégraux.

Au niveau du moteur, le SW-T possède toujours un bicylindre 4-temps LV DOHC 8 soupapes, avec injection électronique PGM-Fi et un échappement catalysé : il est ainsi le plus puissant et rapide de sa catégorie. Le moteur est fixé au châssis avec le bloque de transmission. Les suspensions ont un comportement confortable avec une fourche téléhydraulique de 41/120 mm à l’avant et deux amortisseurs conventionnels à l’arrière. Au niveau des freins, nous trouvons un nouveau disque de 276 mm avec étrier de trois pistons à l’avant et un disque de 240 mm avec étrier de deux pistons à l’arrière. Ils sont contrôlés par un système de frein combiné (CBS) de série qui complète le système anti blocage de frein ABS. Le SW-T est équipé de jantes de 14 et 13 pouces avec les pneus Bridgestone Hoop de 120/80 et 150/70, une combinaison parfaite pour un maximum d’adhérence et de stabilité.

J. Hernández Photos: Montesa-Honda / Francesc Montero Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

463-A