Kymco People S 200i: L’alternative

Kymco People S 200i: L’alternative

pub-haut

Le nouveau Kymco People S 200i est l’option idéale pour ceux qui souhaitent se déplacer avec grâce et élégance en ville et en périphérie, sans dépenser plus que le strict nécessaire.

pub-haut

kymco-people-s-200i-la-alternativa-alternativa_fi_33503

La gamme People est l’une des gammes de la marque Kymco qui rencontre le plus de succès. Le People avait besoin de renforts pour rivaliser avec les meilleurs scooters du segment. Rien de mieux pour cela que d’ajouter un nouveau modèle, situé entre le 125 et le grand 250. Ainsi, fin 2007, Kymco a présenté le 200i, avec un nouveau moteur, un système d’alimentation par injection électronique et un double disque de frein.

Le nouveau 200, qui compte en réalité 163 cc, est équipé du même freinage que le People 250: un disque de 260 mm sur chaque axe. Naturellement, le changement est remarquable et le People S 200i a désormais une force de freinage impressionnante. Le mordant de ses étriers est très puissant et on peut lui faire confiance en toute situation. L’ensemble de freinage est l’un des grands atouts de ce modèle. Son moteur de nouvelle génération est aussi l’une des clés du succès du nouveau People 200i. Sa souplesse de fonctionnement et son bruit minime rendent le confort de marche incroyable.

On note seulement un rugissement et quelques vibrations à l’arrêt, mais lorsque l’on met les gaz, la stabilité du People est totale, et le son du moteur très agréable. Dans les accélérations, le bruit de l’échappement est en accord avec le répondant du scooter: énergique et vif. De plus, son système à injection lui confère la norme Euro 3, et lui apporte une grande finesse de fonctionnement, en plus d’une consommation de seulement 3,9 litres aux 100 km.

Son accélération fait aussi partie des qualités du nouveau People. Le 200i a 0,3 CV de plus que l’ancien 150 (non disponible sur notre marché). Le Kymco accélère avec dynamisme et il dépasse facilement les autres scooters au feu vert. Son répondant initial à l’arrêt n’est pas exceptionnel, mais il accélère en quelques dixièmes de seconde. Ne vous attendez pas à des vitesses supérieures à celles d’un 125, car le People 200, avec ses 14,8 CV, est plus proche des scooters de 125 que d’un 250 ou même d’un 150. Dans sa version 200 cc (163 cc réels), le People est capable de faire de brèves excursion interurbaines. Son véritable milieu reste la ville, mais il nous permet de prendre des routes et des voies rapides sans problèmes.

On regrette seulement la dureté de la suspension lorsque l’on passe sur des ornières. A part cela, le Kymco se montre aussi stable sur route qu’en ville, et son petit écran protège bien le torse du vent. Cependant, le pare-brise génère un son un peu gênant (mais cela dépend de la hauteur du conducteur). A l’avant, un double optique avec deux ampoules halogènes nous fournissent un excellent éclairage nocturne. Le feu de croisement s’éteint automatiquement en arrivant au feu tricolore, et passe au feu de position, pour éviter une dépense de batterie inutile. Au démarrage, le feu de croisement se rallume au moindre actionnement de la manette. La consommation du People dépend de son utilisation. Avec une utilisation mixte urbaine-interurbaine, le People S 200i a une consommation de 3,9 litres aux 100 km. Si on abuse plus de la route et de l’accélérateur, le chiffre peut atteindre les 5 litres. En revanche, si on reste en ville, et que l’on utilise la manette avec parcimonie, le People consomme un peu plus de 3,1 litres aux 100.