Kymco Xciting 500 R ABS: Avec ABS 2009

Kymco Xciting 500 R ABS: Avec ABS 2009

pub-haut

Kymco présente un Xciting 500 R plus moderne, avec une esthétique en accord avec les goûts européens actuels, et le plus important, avec un nouveau système ABS pour les freins, qui transforme ce modèle phare de la marque en un scooter plus sûr en toutes circonstances.

pub-haut

La marque taiwanaise Kymco renouvelle l’image de son modèle phare et améliore son freinage pour obtenir un produit plus sûr et en accord avec les tendances actuelles de design. Les améliorations esthétiques affectent surtout la partie avant, avec un nouveau double phare affilé. Son image devient un peu plus sportive, car ce nouvel optique joue un rôle important dans l’esthétique, en plus d’être plus efficace et d’offrir une bonne visibilité nocturne, lorsque les deux feux fonctionnent simultanément.

Les feux de position, qui étaient situés près du phare, ont disparu pour laisser place à deux rangées de leds blanches qui soulignent les nouveaux optiques. Les clignotants disposent aussi de leds au lieu des ampoules à filament incandescent, ce qui fait qu’ils sont plus visibles et durables (une led peut avoir une durée de vie de 50 000 heures).

La bulle a changée, elle est plus courte et plus foncée sur cette version. Elle ne monte pas aussi haut que sur la version de base, ce qui fait qu’on note un peu moins de protection aérodynamique, mais d’un autre coté, elle permet aussi une vision plus claire de la route, puisque sur l’écran haut on notait des inclinaisons qui déformaient la visibilité. Avec ce changement on a perdu la possibilité de régler la hauteur en deux points différents.

Le moteur n’a pas changé, mais il semble un peu plus doux qu’avant, même si ce n’est peut être qu’une impression. Il s’agit d’un monocylindre de 498 c.c., avec deux arbres à cames (DOHC), 4 soupapes et un refroidissement liquide.

L’alimentation se fait par la même injection électronique (Keihin) que sur l’Xciting R de base, avec cependant des paramètres révisés.

La poussée est très puissante dès les premiers mètres jusqu’à atteindre 120 km/h. A une vitesse constante de 80 à 100 km/h le moteur nous réserve un bon pourcentage de sa puissance dans la poignée de gaz pour offrir des dépassements sécurisés sur la route.

Comme c’est un monocylindre, les pistons du moteur sont très perceptibles. C’est un moteur solide. On critiquera seulement la transmission, plus précisément l’embrayage, très volumineux, et qui suppose un bras oscillant lourd, ce qui fait que dans les inclinaisons vers la gauche le scooter touche l’asphalte, un inconvénient que l’on retrouve aussi sur le Nexus 500 de Gilera.

L’équipement de l’Xciting est l’un des meilleurs de son segment. Des éléments comme les manettes réglables en distance, le frein de stationnement, une paire de petites boites à gants, la fermeture centralisée (depuis la poignée on accède à l’intérieur du coffre et on ouvre le réservoir de carburant) ou les repose-pieds pour le passager et la possibilité d’étirer les jambes pour le conducteur, montrent comme Kymco a bien travaillé pour offrir un produit situé parmi les meilleures GT du marché.

Si on déshabille le grand Kymco on découvre de plus des éléments peu habituels chez les scooters. Par exemple, son cadre très robuste, une double tige et des pneumatiques avec technologie radiale. Cette série d’éléments améliore la stabilité sur route, le scooter est très précis, même s’il est un peu lourd.

L’ Xciting doit être conduit avec douceur, en freinant avant d’entrer dans les virages pour ne pas rectifier la trajectoire dans la moitié de la courbe, même si avec le frein postérieur on peut le diriger avec le style des motos GT. Le nouveau Xciting 500 R ABS que nous présente Kymco est un scooter plus attractif, plus efficace quant à son optique avant, et avec un freinage beaucoup plus sûr. Et pour seulement 4 900 euros ; un prix cassé.

Jordi Mondelo Photos: Miguel Ángel Fernández/Kymco Traduit et adapté par Pauline Balluais