Peugeot Satelis 125 : le lion tranquille

Peugeot Satelis 125 : le lion tranquille

pub-haut

La marque au lion a dédié une bonne partie de son savoir automobile à sa nouvelle génération de scooters. Le Satelis 125 offre également une esthétique européenne très personnelle et des finitions de grande qualité qui en font un véhicule « Premium »… très accessible, malgré son image sophistiquée.

pub-haut

Le Satelis 125 est l’un des scooters les plus élégants du secteur, avec des lignes clairement inspirées du monde automobile et des finitions de qualité. Ses lignes anguleuses et son grand coffre arrière attirent tout de suite l’attention. Une solution « à l’européenne » qu’on ne retrouve actuellement que sur quelques modèles Piaggio (XEvo et MP3) et dans la gamme  maxi « top class » de Peugeot. Le Satelis 125 est un scooter exclusif… bien que la réalité du marché le rend moins élitiste que d’autres scooters de même cylindrée.

La particularité marquante qui caractérise ce scooter est son grand frontal, marqué par ses énormes phares. L’inspiration automobile est évidente. Au delà des questions esthétiques, le frontal ne répond pas uniquement à un concept d’image ; il est très enveloppant et offre une excellente protection aérodynamique. Il faut souligner que c’est un scooter volumineux, surtout pour un 125. C’est un véhicule Premium qui le démontre sur chaque détail de finition. Le Satelis est disponible en trois versions : la Premium est la plus économique et standard (avec un freinage combiné) alors que les versions Urban et Executive sont plus exclusives et incluent un antivol ABUS développé spécialement pour le modèle. Mis à part l’ABS, la partie cycle et la partie moteur sont identiques sur les trois modèles. La position de conduite est naturelle et confortable, le guidon est un peu éloigné du corps mais il permet une position des bras élevée, ergonomique et confortable. La visibilité des rétroviseurs est bonne, tout comme la protection du pare-brise, qui n’est pourtant pas très haut. Le coffre arrière s’ouvre grâce à un interrupteur électrique. Il permet de ranger deux casques intégraux et les petits objets du quotidien. La capacité de charge est complétée par une boite à gants « vide-poche », un crochet porte-sacs et un petit espace pour la monnaie situé sur le support de la selle.

Le tableau de bord, rétro-illuminé en bleu électrique, est une petite merveille de design et de visibilité. Ce scooter compte de nombreux clins d’œil à ses sœurs à quatre roues. Sur les modèles haut de gamme, on trouve également un ordinateur de bord très pratique et très complet.

Malgré son volume, le Satelis est léger et maniable. Le moteur LFE à faible friction (la dernière génération fabriquée par Peugeot) ne m’a pas semblé particulièrement énergique, il se détache plus par sa douceur que par sa nervosité. C’est même qui équipe le Citystar, avec quelques petites retouches. Les ingénieurs de Peugeot ont par exemple travaillé pour réduire le régime maximum de tour à 100 tr/min, privilégiant ainsi les faibles consommations et la fiabilité, au détriment du caractère. Ce n’est pas un maxi scooter, mais plutôt un agréable utilitaire. Ne vous attendez pas à un 125 nerveux : le Satelis est tranquille et agréable dans les récupérations et si on le laisse s’étirer il nous mènera sans problème jusqu’à 115 km/h.

Le moteur ne se remarque pas par son accélération, mais par sa douceur, son faible niveau de bruit et ses consommations réduites. La partie cycle complète parfaitement le moteur. Le Satelis peut accueillir un ou deux occupants en tout confort. Le train avant nous rappelle rapidement qu’il s’agit d’un scooter de promenade. Le Satelis charge beaucoup vers l’arrière et les amortisseurs sont durs. Le train avant est donc parfois un peu imprécis et il tend à flotter dans les changements rapides de direction, il faut donc s’habituer à ses réactions.

Le freinage est en accord avec l’esprit du scooter : la douceur. Le Satelis freine très bien… mais très doucement. Les freins se détachent davantage par leur modularité que par leur mordant. C’est une solution pensée pour arrêter l’ensemble avec élégance. Pour les situations d’urgence, il existe un excellent ABS pour nous donner un coup de main. Il est très peu intrusif et très efficace même sur pavé mouillé. Mon conseil : il est recommandé de le demander en option. C’est un plus de sécurité qui peut nous sauver la vie. 

Pour résumé, il s’agit d’un maxi scooter qui privilégie le confort et l’habitabilité (même avec deux occupants) et la qualité des finitions et de l’équipement. Dans ce sens, la référence de Peugeot à ses automobiles m’a semblé judicieuse. Tout sur le Satelis est à sa place, il est élégant et majestueux. La protection aérodynamique est parmi les meilleures de son segment, tout comme la qualité des détails. Son ergonomie est également excellente. Dans sa recherche de l’élégance, du confort et de l’agréable, Peugeot a opté pour un moteur trop tranquille par rapport à l’allure et au volume du scooter. Dans tous les cas, il reste un compagnon idéal pour la ville… même si le lion manque un peu de caractère.

Traduit par Pauline Balluais