Yamaha X-Enter 125 : à bientôt camarade… 2012

Yamaha X-Enter 125 : à bientôt camarade… 2012

pub-haut

Le X-Enter a été mon compagnon au quotidien durant deux mois, période pendant laquelle ce scooter à grandes roues a été soumis à l’épreuve de la grande ville. Je l’ai rendu aujourd’hui à Yamaha, mais je le regrette déjà. A bientôt camarade !

pub-haut

yamaha-x-enter-125-a-bientot-camarade-yamaha-x-ent_hd_27678

J’ai demandé à l’équipe de Yamaha de me laisser mettre à l’épreuve le X-Enter, en l’utilisant au quotidien en ville. Je ne me suis pas contenté d’une semaine d’essai et d’une séance de photos. Je souhaitais que le X-Enter soit pendant deux mois mon véhicule du quotidien, je voulais l’utiliser pour aller travailler, emmener mon fils à l’école, sortir faire les magasins, diner avec les amis, aller chercher un colis, aller au football, accompagner ma femme, le charger de sacs du supermarché et m’énerver dans un embouteillage monstre.

Yamaha a accepté sans hésiter, très confiant dans son véhicule. « Vous allez l’adorer, il va vous surprendre. »

yamaha-x-enter-125-a-bientot-camarade-yamaha-x-ent_fi_27679

Je dois avouer que je n’ai jamais eu de scooter à grandes roues. La raison est simple : pour mon utilisation quotidienne, la capacité de charge est indispensable et c’est une qualité que n’ont pas les scooters à grandes roues. J’ai donc décidé de m’adapter en reprenant l’habitude de transporter un sac à dos, attaché au crochet… J’ai pu profiter du petit espace situé sous la selle et de la boite à gants pratique située sous le tableau de bord pour y ranger mon portefeuille, mon téléphone et mes lunettes.

Avec le X-Enter, j’ai pu faire tout ce que je faisais avec mon scooter particulier, de plus grande cylindrée. C’est sans doute pour cette raison que Yamaha était persuadé que son scooter allait me surprendre.

La première caractéristique positive du X-Enter est son moteur de 125. Sans doute l’un des plus efficaces que j’ai testé sur ce segment. Il ne s’agit pas tant de puissance, mais de l’exploitation chaque cheval jusqu’à l’extrême. Evidemment, l’accélération dans les cotes n’est pas excellente (même Yamaha ne peut pas faire de miracles), mais l’X-Enter maintient le rythme sans aucun problème, quelle que soit la situation du trafic.

yamaha-x-enter-125-a-bientot-camarade-yamaha-x-ent_fi_27682

La partie cycle m’a beaucoup plu. Le scooter est terriblement léger et il se faufile aisément avec son poids contenu. Dans ce sens, c’est un scooter adapté pour tout type d’utilisateurs, quelles que soient la taille ou la force physique. La suspension (au réglage assez dur) s’avère un peu sèche, ce qui se note surtout sur l’asphalte en mauvais état, mais l’aplomb général est bon, même avec un passager.

Le tact des freins m’a moins convaincu : ils m’ont semblé peu précis et peu dosables. La puissance est suffisante, mais le tact est trop excessif, en partie parce que le X-Enter est équipé en série d’un freinage combiné dont le fonctionnement laisser à désirer. Il est vrai que je n’ai jamais été un adepte du freinage combiné… mais celui du X-Enter aurait pu être mieux conçu.

Concernant les détails ergonomiques et l’équipement, je donne également une bonne note à ce modèle qui, malgré son prix compétitif, est équipé d’un tableau de bord exceptionnel. Entièrement numérique et avec une visibilité parfaite, il offre également un thermomètre extérieur. Ses lignes se caractérisent par une partie avant élégante, avec des phares à double optique. La partie arrière, en revanche, s’avère moins bien conçue, moins sophistiquée. Comme si les designers s’étaient concentrés sur la partie avant en oubliant la partie arrière. Ce contraste est particulièrement visible sur le modèle standard, sans top-case.

yamaha-x-enter-125-a-bientot-camarade-yamaha-x-ent_fi_27686

L’X-Enter est un scooter atypique. A première vue, il semble moins bien équipé et moins bien travaillé que ce qu’il n’est. Peut être que Yamaha devrait travailler un peu cet aspect. Le scooter de Yamaha est l’un des meilleurs scooters à grandes roues. Il ne comprend pas de technologie de pointe et les solutions utilisées sont déjà connues, mais très bien exploitées et adaptées. Sa partie cycle est excellente et très légère pour un 125. Le moteur est prodigieux et les finitions sont plus que satisfaisantes (étant donné la guerre des prix sur ce segment). Le tableau de bord est très complet et le scooter est équipé d’un freinage combiné en série. Les plastiques respectent les standards et l’image est élégante et discrète (même si la partie arrière peut être améliorée sur certains détails).

Il s’agit pour résumé d’un excellent scooter à grandes roues, tout à fait adapté à une utilisation quotidienne, grâce à sa grande fonctionnalité.

Il existe des scooters plus technologiques, plus tendances, mais technologie et la mode ont généralement un prix moins abordable.

Traduit par Pauline Balluais