Harley Davidson Softail Cross Bones

Harley Davidson Softail Cross Bones

  • Harley Davidson
  • Softail Cross Bones
pub-haut

Harley Davidson FLSTSB: Pirate

pub-haut

Elle débarque avec une fourche Springer, un guidon de type ape-hanger et avec un nom, Cross Bones, qui évoque des histoires de pirate, avec une tête de mort surmontée de tibias entrecroisés en guise d’étendard. Il s’agit cependant d’une moto raffinée et bien finie, d’une grande personnalité.

L’origine de la marque de Milwaukee remonte à 1903, année où un jeune entrepreneur William S.Harley, et son ami Arthur Davison, ont fondé l’entreprise avec leurs propres noms. En 1904, ils ont créent la première moto de compétition basée sur leurs propres dessins.

Un an plus tard, l’entreprise compte déjà une douzaine de motos. En 1914, Harley produit près de 17 000 unités et sert l’armée américaine pendant la guerre.

Dans les années vingt, Harley-Davidson est déjà le premier constructeur mondial de motos, présent dans plus de 60 pays. Cependant, avec le crack de 1929, Harley-Davidson doit adopter des mesures urgentes pour contrer la baisse dans la production.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Harley-Davidson fournit ses motos à l’armée américaine et les soldats qui reviennent…