Harley Davidson XL 1200N Nightster: Audacieuse

Harley Davidson XL 1200N Nightster: Audacieuse

  • Harley Davidson
  • Sportster XL 1200N Nightster
  • Essai
pub-haut

image:1|center

pub-haut

En tenant les poignées de la Nighster, j’ai constaté que la position des bras est large mais pas exagérée. Le tact est agréable (comme sur le reste des modèles H-D), l’embrayage est facile à manier, les contrôles sont accessibles et les boutons d’actionnement des clignotants se trouvent d’un coté et de l’autre du guidon. Lorsque l’on appuie sur les deux à la fois on actionne les feux de warning. Le compteur de vitesse électronique de couleur noire comprend, en plus du compteur kilométrique habituel, une horloge horaire et un indicateur digital de réserve. Tout cela sur le même écran. Les voyants sont des leds qui informent de la pression de l’huile, du point mort, de l’auto diagnostic et des feux de croisement et de route. La lecture de toutes ces données est parfaite.

Les généreux rétroviseurs portent l’éternelle légende: «Les objets reflétés sont plus proches qu’on ne le croit». Une bonne devise pour commercialiser cette moto. Elle est équipée d’un dispositif très intéressant pour la sécurité, un système de clé qui active la moto à distance lorsque l’on s’en approche et qui permet de la démarrer. La selle monoplace est robuste mais confortable. La moto manque de repose-pieds à l’arrière. Il n’y a pas de package possible. Les 642 mm de hauteur de la selle au sol la rendent accessible à toutes les tailles et tous les genres, même s’il faut faire attention de ne pas se cogner avec les repose-pieds installés presque sur l’axe central du moteur. Ils comportent de plus des avertissements sur l’inclinaison, car il est facile de se cogner le tibia.

image:2|left

1621-A