Honda CRF 450 R: Du punch à revendre !

Honda CRF 450 R: Du punch à revendre !

  • Honda
  • CRF 450 R
  • Essais
pub-haut

Honda a tout fait pour être le numéro un avec sa CRF 450 : un nouveau système d’injection électronique, une puissance délivrée progressivement, plus de fiabilité, plus de puissance à haut régime et un poids réduit de 1,8 kg. Une vraie bombe !La partie cycle de la 450 est totalement nouvelle : le châssis est plus fin et moins lourd, la pompe à essence en plastique est plus légère, le réservoir plus petit, la selle est redessinée et les suspensions sont désormais signée Kayaba. Le centre de gravité est situé plus bas et le bras oscillant est plus long, ce qui permet d’améliorer la traction et l’accélération. L’amortisseur de direction adopte de nouveaux réglages pour un fonctionnement plus linéaire et progressif. En ce qui concerne le moteur, il possède de nouveaux carters aux parois affinées et adopte un système d’injection sans batterie. Ainsi, le moteur va jusqu’à 180 tr/min de plus que le modèle précédent et consomme moins. Le fonctionnement de l’embrayage est adouci afin d’offrir un meilleur contrôle au pilote et lui permettre de moins se fatiguer.

pub-haut

Le nouveau châssis, plus fin, confère une grande agilité à la moto ; les virages se passent de façon rapide et confortable.

La position de conduite est plus d’attaque que sur le modèle précédent, ce qui permet d’affronter avec plus de décision tous les obstacles. Le centre de gravité, plus bas, donne la sensation d’une moto beaucoup plus légère lors des sauts. Ainsi, le pilote réalisera sauts et figures avec beaucoup plus d’assurance et de confiance.

Le nouveau système d’injection a perfectionné les performances du moteur. Sa réponse est plus rapide et mieux dosable car la puissance est délivrée petit à petit jusqu’à l’ouverture du gaz à fond. Le changement entre Showa et Kayaba ne dérange pas, au contraire. En effet, si les Showa sont très bonnes, les KYB fonctionnent de manière excellente. Le fonctionnement de la fourche est très progressif et s’adapte aux irrégularités du terrain. L’amortisseur de direction HPSD, quant à lui, fonctionne tellement bien qu’on ne se rend pas compte qu’il travail. En ce qui concerne les freins, les nouveaux disques (plus légers) et le reste des éléments offrent un rendement excellent.

Arnau Massó Photos: Honda Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

436-A