Kawasaki VN 1700 Vulcan Classic: Imposante

Kawasaki VN 1700 Vulcan Classic: Imposante

  • Kawasaki
  • VN 1700 Vulcan Classic
  • Essai
pub-haut

La famille des Kawasaki VN 1700 compte trois membres. La plus grande est la Voyager, avec un énorme carénage et toutes les caractéristiques existantes sur une custom. La Classic Tourer n’a pas de carénage, mais est tout de même équipée de sacoches rigides et d’une grande bulle. La Classic, quant à elle, présente des courbes musclées grâce à l’absence totale de carénage et de sacoche et laisse ainsi apparaître un impressionnant moteur de 1700 cm³, commun à ces trois megacustoms.

pub-haut

Le moteur est inspiré de la VN 1600 mais totalement rénovée. En effet, cette moto compte toujours sur un grand bicylindre en V à refroidissement liquide, SOHC, 8 soupapes et 1700 cm³. Cependant, le couple moteur a été augmenté de 15 % par rapport à celui de la version antérieure. Ainsi, la réponse du moteur est bonne à n’importe quelle vitesse, et presque aucune vibration ne se fait ressentir. Les soupapes, basées sur celles de la Vulcan 2000, ont désormais une nouvelle disposition (SOHC au lieu de OHV). Une autre nouveauté de ce moteur est la boite de vitesse de 6 rapports avec la sixième plus longue (overdrive), pensée pour les longs trajets. La puissance de ce moteur gigantesque arrive à 68 ch, ce qui ne paraît pas excessif, mais si nous prenons en compte le couple moteur, alors ce n’est pas la même chose. A 2000 tr/min il délivre déjà 10 kgm, à 3000 tr/min il arrive à 12 kgm, et la puissance est utilisable jusqu’à 5500 tr/min. Esthétiquement, le moteur est réellement impressionnant; les cylindres et l’embrayage chromés sont magnifiques. Les grands échappements, chromés, prennent le rôle du protagoniste et le son qui en émane est frappant et rebelle.

La nouvelle Vulcan est une moto imposante; la combinaison de ses parties chromées et du noir brillant (sa seule couleur) la rende absolument irrésistible. La moto est équipée de jantes d’aluminium polies de 16 pouces et de pneus de 130/90 à l’avant et de 170/70 à l’arrière. Ils sont enveloppés par de grands garde-boues au style des années soixante. Lorsque nous freinons, la fourche de la Classic doit absorber les 345 kg de cette moto volumineuse ; mais grâce à des tubes de 43 mm, la situation est contrôlée à tout moment. De même lorsque les étriers Tokico mordent les disques de frein de 300 mm et arrêtent la moto de façon très efficace, le train avant est toujours sous contrôle. Sur la VN Classic, tout paraît très grand : le phare avant est généreux et offre une bonne illumination ; le guidon est énorme mais permet ainsi de mieux contrôler le train avant. La selle est grande et permet une position très confortable adaptée pour les longs trajets. Cependant, le passager sera moins à l’aise pour parcourir les kilomètres puisqu’il n’a pas de dossier. Le conducteur devra aussi rester vigilent dans les virages car les repose-pieds touchent vite le sol. La Vulcan 1700 est équipée de nombreux détails de qualité, comme la transmission par courroie crantée, qui ne demande pas d’entretien. L’instrumentation offre une information complète, du moins pour une custom. Nous trouvons sur celle-ci un grand cadran analogique de design classique, avec deux écrans LCD multifonction. Pour conclure, nous pouvons dire que la Vulcan a de la présence, des finitions de bonne qualité, un moteur plein de couple et une bonne dose de technologie!

Eduard Fernández Photos: Juan Pablo Acevedo Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

474-A