KTM 990 Superduke R: musique divine

KTM 990 Superduke R: musique divine

  • KTM
  • 990 Superduke R
  • Essais
pub-haut

En 2007, de nombreux éléments qui n’étaient pas opérationnels sur le premier modèle avaient été corrigés sur la Superduke. La version R, apparue quelques mois après, qui diffère de la version standard par les suspensions, les décorations et la boucle arrière, nous avait convaincu le jour de sa présentation sur le circuit hongrois de Pannonia Ring. Pour nous présenter la toute dernière version, KTM nous a convoqués sur les terres autrichiennes du génie de la musique, Wolfgang Amadeus Mozart, sur le circuit légendaire de Salzburgring.

pub-haut

Un ancien circuit du Mondial, une trentaine de journalistes désireux de mettre le gaz et une multitude de Superduke R impatientes de démontrer de ce dont elles sont capables. Une combinaison explosive ! Les améliorations de la nouvelle Superduke R reposent principalement sur les nouveaux collecteurs akrapovic, de plus grands diamètres. De plus, elle incorpore de nouvelles soupapes en titane, de nouveaux pistons allégés et de nouvelles bielles, qui permettent au moteur de monter encore plus dans les tours. Le système de refroidissement a aussi été retravaillé pour obtenir une meilleure évacuation de la chaleur.

Le résultat final est le propulseur LC8 de 999 cc en V à 75º, avec 12 ch en plus, ce qui donne un total de 132 ch pour faire voler la Superduke R à plus de 250 km dans les courbes ouvertes de Salzburgring. Le nouveau moteur est très convainquant dans les bas régimes. A partir de 5000 tr/min, l’aiguille du tachymètre s’élance vers le haut avec une rage considérable et un son divin, qui trahi sa préparation R.

Le jour même ou nous arrivions sur le circuit de la présentation, KTM avait préparé des journées de prise de contact. Nous avons donc pu avoir les premières références sur cette moto rénovée. Pour ma part, je connaissais déjà les vertus du modèle car j’avais assisté à la présentation du premier modèle en Hongrie. Pour la partie cycle, la KTM présente un châssis multitubulaire en acier peint avec les couleurs de guerre de KTM, l’orange et le noir. Les suspensions WP sont préparées pour une utilisation en circuit et offrent une rigidité et des sensations habituellement difficiles à trouver sur une moto de série. La Superduke est une sportive qui a la particularité de monter un guidon large, ce qui permet d’avoir un contrôle total sur le train avant. Le système de frein quant à lui assure une sécurité optimale : des freins radiaux signés Brembo avec des disques de 320 mm.

En arrivant rapidement dans les virages à 390º surélevés et parsemés de nid-de-poule de Salzburgring, la Superduke R adopte un comportement impeccable. En sortie de virage, moto totalement inclinée, l’information offerte par le monamortisseur arrière White Power de grande qualité permet un contrôle parfait de la moto. Cependant, un point peu être critiqué : les reposes pieds. En effet, en conduite vraiment sportive ils peuvent rafler le sol. Les courses que nous avons réalisées le deuxième jour nous permettent d’affirmer que la Superduke R sera la naked la plus explosive de la marque. Ceux qui attendaient une Superduke vraiment puissante seront ravis. Et avec les Akrapovic, cette KTM est une merveille. Le rêve des plus téméraires !

Eduard Fernández Photos: KTM Traduit et adapté par Gaela Le Janne

 

371-A