Daijiro Katoh : dix ans sans le dernier grand samouraï

Daijiro Katoh : dix ans sans le dernier grand samouraï

pub-haut

Le samedi 20 avril dernier, ça faisait dix ans que Daijiro Kato, le sympathique pilote japonais, s’était éteint. Dix ans sans le 74, un numéro dont tous les fans de course moto se rappelleront. Ce numéro 74 était d’ailleurs présent sur les carénages des équipes de Moto3, Moto2 et MotoGP de Fausto Gresini lors du Grand Prix d’Austin comme hommage et souvenir d’un grand champion. Un hommage que nous lui rendons aussi depuis Motofan.

pub-haut

Daijiro Katoh avait surpris en wildcard en 1996 lorsqu’il avait terminé 3ème derrière Biaggi et Numata. Il avait gagné sur ce même circuit en 1997 et 1998 le Championnat du Japon avant de passer au Mondial avec Honda en 2000. Il s’est adapté très vite aux circuits du Mondial et avait loupé le titre de 250 cc dans la dernière course. L’année suivant, en 2001, il gagnait le titre, en battant de record de victoires en une saison (onze) et de points pour sa catégorie.

En 2002, il pilotait une NSR 500, et obtenait une seconde place pour le Mondial, en ayant changé à la RC211V en cours d’année. Considéré comme le japonais ayant le plus de probabilité d’obtenir le titre en 2003 sur la V5, son terrible accident en GP terminait ses perspectives de succès.

Katoh s’éteignait le 20 avril, après être resté trois jours dans le coma.