FBMC: Opération coup de poing pour interpeler sur les dangers de la route

FBMC: Opération coup de poing pour interpeler sur les dangers de la route

pub-haut

Les membres de la Fédération Belge des Motards en Colère se sont réunit voici quelques jours pour attirer l’attention des autorités locales sur l’état déplorable des routes à Courcelles. Armés de bombes de marquage, ils ont sillonné les voies à la recherche des endroits potentiellement dangereux pour les encercler de fluo. Plus personne ne peut ignorer ces pièges de la route, et il y en avait un bon nombre, puisqu’au total se sont 27 bombes qui ont été vidées ce jour la. Les usagers des deux roues sont particulièrement menacés par ce genre de défauts de la route, c’est pourquoi la FBMC à décider de mener cette action
« On aurait préféré une autre méthode, comme la concertation » déplore une habitante de Courcelles. Le fait est que la route à été partiellement rénovée depuis.

pub-haut

« Chaque mois nous menons des actions de ce type en Wallonie. Et nous constatons qu’elles sont souvent prises en compte par les autorités locales. » Déclare Joe Wereeke, le président et fondateur des FBMC.

Celui- ci en profite pour dénoncer l’image du motard. Dans l’esprit des gens il est encore l’usager irresponsable. « Nous sommes des usagers de la route particulièrement exposés. On se sent laissés-pour-compte… Nous déplorons le peu de cas qu’on fait de nous. On nous considère comme des saisonniers, de sortie entre mai et août »

« Plus qu’un loisir, la moto est devenue un vecteur de mobilité. Ce qui n’empêche pas la passion. On demande juste à être respecté en tant qu’usager de la route. »

Un exemple à suivre en France?