Jorge Lorenzo analyse le Mondial MotoGP

Jorge Lorenzo analyse le Mondial MotoGP

  • News
  • Jorge Lorenzo analyse le Mondial MotoGP

MotoGP


Dans cette interview Lorenzo se confie et fait un point sur le Championnat de MotoGP 2012 et 2013. 

Jorge Lorenzo, actuel leader du Mondial de MotoGP, a annoncé que comme Dani Pedrosa, il se sentait au « plus haut niveau » de sa carrière et qu’il était « probable » qu’ils vivent jusqu’à la fin de la saison des duels, comme lors du Grand Prix de République Tchèque, souhaitant tout de même que les prochains soient en sa « faveur ».  

Pour finir par dire que cela sera « très compliqué » puisque Pedrosa est « très fort”.

De même, pour son duel avec Valentino Rossi chez Yamaha l’année prochaine. Lorenzo veut démontrer qu’il peut battre l’italien en ayant la même machine que lui.

Lorenzo :

« Je veux démontrer que je peux battre de nouveau Rossi en ayant la même moto que lui »

« Yamaha est libre de ses choix quand il s’agit des pilotes. Quand je suis arrivé en MotoGP, j’ai beaucoup appris de Valentino Rossi et on peux continuer à apprendre de lui. Il y a toujours quelqu’un qui est meilleur que toi. C’est une grande opportunité pour démontrer que je peux battre de nouveau Rossi avec la même moto »

Lorenzo se trouve « très bien » dans la compétition actuelle. Bien que sa chute à Assen et la « constance » de Pedrosa, l’ai empêcher d’obtenir de meilleurs résultats.

Lorenzo 

 » Cela est plus intéressant pour les fans qui vivent un championnat au résultat final incertain. »

« Pour moi c’est plus compliqué car je n’ai pas cette tranquilité de dominer le Championnat avec 50 ou 60 points d’avance. Mais je crois que j’ai l’expérience suffisante pour au moins avoir des options de gagner le Championnat« , affirmait-il.

Au sujet de sa façon de piloter dan le passé, le leader du mondial explique que les années de Championnat lui ont servit dans sa vie professionnelle. «J’étais un peu inconscient à mes débuts. Lorsque tu cours une énième course et que tu te blesses ou que ça se passe mal, tu vois les choses diféremment. L’expérience t’enseigne lorsque tu dois freiner un peu pour éviter cette erreur ou cette chute. Et tu le fais parce que tu ne veux pas revivre de mauvais moments, ces moments de douleurs durant lesquels tu souffres » termine t-il. 

Par: Alicia Agrelo

Web editor

Publié le 04/09/2012  

9653-N