Kevin Schwantz expulsé du Circuit of The Americas

Kevin Schwantz expulsé du Circuit of The Americas

  • News
  • Kevin Schwantz expulsé du Circuit of The Americas
pub-haut

MotoGP : Kevin Schwantz

pub-haut

En septembre dernier, Kevin Schwantz déposait une plainte contre le COTA. La société 3Four Texas MGP, dont il est propriétaire, avait signé un contrat avec Dorna pour l’organisation d’un Grand Prix au Circuit of the Americas. Cependant, selon Kevin Schwantz, le COTA aurait décidé de le court-circuiter et de traiter directement avec la Dorna. Il avait alors décidé de déposer une plainte : «J’ai consacré plus de 25 années de ma vie au MotoGP, le plus grand championnat du monde de moto de route. J’ai passé quatre de ces années à amener le MotoGP au Texas, mon Etat d’origine. Grâce à cette action, le MotoGP a décidé, en 2011, d’organiser une course annuelle sur le circuit des Amériques, à Austin. Je suis navré de devoir dire que le COTA est en train d’essayer, illégalement, de me forcer à sortir de ce projet. Je crois que, ce faisant, le COTA a commis une fraude. J’ai donc intenté une action en justice contre le COTA. J’ai été obligé de déposer cette plainte afin de protéger mes droits, ma réputation, et le MotoGP lui-même. »

L’action en justice toujours en cours, Kevin Schwantz s’est présenté sur le circuit la semaine dernière puisqu’il avait été invité par Attack Racing pour coacher Blake Young. Il était aussi l’invité du LCR Honda. Cependant, la sécurité s’est vite empressé de le mettre à la porte : « Le week-end avant le test, j’étais en Suisse puisque j’y étais ‘conférencier invité’ à l’Université Saint-Gall. Je suis ensuite retourné au Texas le mardi soir et le jeudi, j’étais au COTA pour le test MotoGP, avec un titre approprié fourni par Attack performance, pour coacher Blake Young. En plus de cela, j’étais aussi l’invité de l’équipe LCR Honda. Une fois là-bas, la sécurité du circuit m’a informé que le management du COTA voulait que je quitte la piste immédiatement et que je n’étais pas le bienvenu. La sécurité m’a accusé d’intrusion criminelle et m’a averti que je serais arrêté la prochaine fois que je tenterais d’entrer. C’est une énorme déception pour Honda, Blake Young et pour moi-même ».L’affaire est a suivre et se réglera très probablement devant les tribunaux. Par: Gaela le Janne

Web editor

Publié le 21/03/2013  

11807-N