Laguna Seca : le “corkscrew” a encore fait des ravages !

Laguna Seca : le “corkscrew” a encore fait des ravages !

pub-haut

Comme à l’accoutumée sur le circuit américain de Laguna Seca, réputé pour son tracé retors, les chutes ont été nombreuses, notamment sur le « corkscrew » , la partie la plus célèbre et la plus délicate du circuit — un étroit et spectaculaire gauche-droite en descente dont l’entrée se fait à l’aveuglette.

pub-haut

Parti de la pole, Jorge Lorenzo s’est maintenu en tête de course pendant 21 tours, jusqu’à ce qu’un petit incident dans le corkscrew ne permette à Casey Stoner de réduire l’écart puis de passer devant.

Jorge Lorenzo :
« Au début, j’ai fait de mon mieux pour creuser l’écart, j’ai réussi mais j’ai ensuite failli chuter dans le corkscrew. Ça a peut-être motivé Casey et il ne lui a fallu qu’un tour pour me rattraper. Après ça je n’ai pas pu garder le rythme que j’avais au début et peut-être que le pneu tendre était la meilleure option pour cette course. Casey a été excellent aujourd’hui et je n’ai simplement pas pu le battre.« 

Ben Spies qui tenait fermement la 4ème place, à été victime d’une casse au niveau de son bras-oscillant. L’américain chute à onze tours de la fin dans le corkscrew.

Ben Spies :
« Nous avons eu un problème avec le bras-oscillant. Je me sentais très bien, je n’avais pas autant de grip que durant les essais libres mais je creusais l’écart tout en essayant d’en garder un peu sous la pédale. Je distançais Dovi puis je me suis soudainement retrouvé par terre dans le corkscrew, la moto m’a complètement échappé dans la descente. Au début je pensais que j’avais tapé une bosse mais il n’y en a pas à cet endroit. Ce n’est la faute de personne, c’est simplement de la malchance. »

Enfin à trois tour de l’arrivée c’est au tour de Valentino Rossi de perdre
l’avant de sa Ducati à l’entrée du célèbre virage, à trois tours de la fin. L’italien abandonne une course pour la première fois cette saison.