MotoGP : Ben Spies doit encore progresser

MotoGP : Ben Spies doit encore progresser

pub-haut

Ben Spies a rejoint le team Pramac Racing pour la saison 2013, après une dure saison au sein de Yamaha Factory. Blessé à l’épaule, il a commencé difficilement la pré-saison de MotoGP 2013, même si son état de santé s’est petit à petit amélioré : « Nous avons pu confirmer que mon épaule va de mieux en mieux, je n’ai pas eu de problème cette fois-ci et c’était un soulagement mais nous ne sommes toujours pas au niveau où nous voulons être. »

pub-haut

Paolo Ciabatti, directeur de projet MotoGP Ducati, soutient à 100% Ben Spies, même s’il pense que des progrès sont encore à faire. Lors du dernier test de Jerez, Ben Spies a enregistré un chrono considérablement plus faible que ses coéquipiers Ducati, mais selon Paolo Ciabatti, Spies a besoin de temps pour récupérer son niveau  : « Si Ducati l’a pris, et à ce moment-là, je n’étais pas encore là, c’est parce que la société a vu en lui un pilote avec un très grand potentiel. Il a démontré Superbike et ensuite en MotoGP. J’espère que nous arriverons à le mettre en condition pour qu’il puisse donner le meilleur de lui-même. Je ne crois pas qu’un talent comme celui de Ben Spies puisse avoir disparu. Il y a des situations dans lesquelles le pilote doit avoir le temps de se reconstruire physiquement et psychologiquement après une situation qui l’a profondément frustré. Il est le premier à vouloir revenir aux avant-postes. Ben doit d’abord guérir à 100% s’il veut piloter une moto aussi puissante et physique que la nôtre. Je pense que lors de la seconde moitié de la saison il pourra démontrer être le pilote que nous connaissons tous ».

Dès le 7 avril, nous retrouverons Ben Spies en piste pour la première course de MotoGP 2013 à Losail.