Triumph Bonneville 2012 : le droit à la nostalgie

Triumph Bonneville 2012 : le droit à la nostalgie

  • Triumph
  • Bonneville
  • Essai
pub-haut

La première caractéristique agréable de la Bonneville 2012 est qu’elle a conservé la hauteur modérée de sa selle de 74 cm, ce qui la rend adaptée aux conducteurs de toutes les tailles. Tout sur la Bonnie est pensé pour satisfaire le maximum d’utilisateurs possible.

pub-haut

Premier trait de personnalité particulier : il faut tirer sur le starter pour démarrer (même lorsque l’on a parcouru deux cents kilomètres d’un coup) car le moteur est très froid. Il fait partie de cette catégorie de moteurs qui tardent à monter en température et qui la perdent rapidement… Autre caractéristique traditionnelle des moteurs Triumph : leur son. Le moteur de la Bonneville sonne comme un bicylindre d’antan. Fascinant. La remise de puissance est homogène et on remarque immédiatement que la moto a un caractère tranquille, mais pas ennuyant. La Bonneville 2012 est une moto qui apporte des moments de bonheur, pas des performances sur le chronomètre. Son moteur est élastique à tous les régimes, même s’il se détache plus dans les bas et moyens régimes.

triumph-bonneville-2012-le-droit-a-la-nostalgie_fi_24186-1
Ses performances ne sont jamais un problème pour le freinage, progressif et dosable. C’est une moto absolument parfaite pour circuler dans le trafic urbain même avec un passager, car elle offre un confort et une maniabilité dignes de tous les maxi scooters. Le seul point à améliorer sur cette triumphserait la suspension arrière, au réglage mou quel que soit son réglage de ressort, et qui transmet trop  ce qui se passe sous la roue arrière. Il vaut mieux éviter les revêtements en mauvais état, les ornières ou les pavés car ils font perdre une grande partie du confort de la moto.

La Bonneville offre un son avec une personnalité et un caractère mais sans excès, elle ne vibre pas et ne fatigue pas. Tout est souple, facile, agréable… et c’est sa plus grande qualité : c’est une moto reposante.

La moto anglaise est un véritable plaisir sur les routes sinueuses avec un bon asphalte et des parcours mixtes, où elle se sent comme un poisson dans l’eau à des vitesses comprises entre 70 et 100 km/h. Le plus divertissant sur cette moto est qu’il suffit d’avancer un peu la position sur la selle pour avoir une attitude plus dynamique. La Bonneville répond par des changements de direction rapides et un moteur qui n’esquive pas la zone haute du compte-tours. Ce n’est pas une moto de vitesse. C’est une moto qui permet de circuler tranquillement, avec l’impression d’aller plus vite que notre vitesse réelle. L’autre avantage est que la Bonneville se laisse conduire au son. Elle nous prévient clairement lorsqu’elle souhaite passer à la vitesse inférieure ou à la vitesse supérieure.

avatar_1355911354-11 Par: Motofan France Publié le 27/06/2012  

2030-A