Triumph Thruxton 900: Café chargé 2004

Triumph Thruxton 900: Café chargé 2004

  • Triumph
  • Thruxton 900 SE
  • Thruxton 900 SE 2004
  • Essai
pub-haut

La suspension a été améliorée sur les deux trains. La fourche de 42 mm peut désormais se régler en précharge, et les amortisseurs sont 25 mm plus longs, ce qui réduit l’angle de lancement de la direction. Avec l’utilisation à l’avant d’une roue à rayons de 18 pouces, au lieu de 19, le lancement  est de 27 degrés, deux degrés de moins, et la distance de 97 mm, un centimètre de moins. Le frein à disque avant a augmenté jusqu’à atteindre 320 mm. La Thruxton a une belle allure, surtout si l’on ajoute l’écran de couleur assortie qui est vendu en accessoire, et on se sent très à l’aise dessus.Les semi guidons en aluminium lui apportent une position assez sportive, en accord avec les pédales reculées, même si ce n’est pas une position de conduite radicale. Voilà pour le côté  rétro, parlons maintenant de modernité. Tournez la clé de contact, appuyez sur le bouton de démarrage et le moteur prend vie. On n’entend pas le traditionnel rugissement d’un bicylindrique parallèle mais le murmure presque imperceptible de l’échappement. Triumph a dû s’adapter aux normes modernes. Après une session de photos devant l’Ace Cafe de Londres, le point de rendez-vous le plus connu des rockeurs, l’essai commence par des tours sur le circuit de Thruxton, où malgré l’asphalte humide, on a pu apprécier l’amélioration des performances par rapport à la Bonneville. On ne s’attendait pas à une grande augmentation de vitesse de pointe, car l’ajout de huit chevaux n’est pas vraiment significatif, mais la différence entre cette moto et la Bonnie normale est surprenante. Grâce à sa position de conduite aérodynamique, la Thruxton se comporte très bien à grande vitesse. Elle roule sans effort à 130 km/h. Pour réussir à afficher au compteur le mythique ton-up (100 miles par heure, soit 169 km/h), il suffit d’une bonne poussée  d’accélération. La Triumph peut monter jusqu’à 190 km/h. Sa facilité de conduite est aussi impressionnante que sa vitesse. Le maximum couple moteur, de 72 Nm, est atteint à 5750 tr/min, beaucoup plus que les 3500 tr/min de la Bonneville. Sur route, le moteur est flexible et vif, il pousse dès 2000 tr/min en cinquième. L’axe de contre balance remplit bien sa fonction, ce qui permet au  moteur de tourner sans vibrations jusqu’à 7500 tr/min.

pub-haut

Cette moto reste une super sportive. Depuis la déception des faibles performances de la Bonneville, la Thruxton est une bouffée d’air frais. Elle pèse toujours très lourd, 205 kg. On ne comprend pas pourquoi cette moto pèse 30 kg de plus que d’autres motos deux fois plus puissantes. Elle freine cependant suffisamment bien pour être  divertissante.

avatar_1355910890-62 Par: Gaela le Janne

Web editor

Publié le 07/07/2011

1369-A