Yamaha Neo’s 4T: Nouvelle impulsion

Yamaha Neo’s 4T: Nouvelle impulsion

pub-haut

Petit, agile, élégant, et de belles finitions… mais avec une limite claire: ses 3,1 CV de puissance. Yamaha souhaite consolider sa première place sur le secteur des scooters de 50 cc, aussi bien en France que dans le reste de l’Europe. Pour ce faire, la marque a décidé de donner une nouvelle impulsion technologique à l’un de ses véhicules les plus applaudis sur ce segment, le Neo’s, un classique de nos rues. Après avoir présenté un design renouvelé du Neo’s en 2007, la marque a développé un nouveau moteur qui permet au modèle de disposer pour la première fois d’une version 4T. Fidèles à leur slogan publicitaire prônant les concepts de «technologie» et d’«éco-sécurité», les ingénieurs de Yamaha ont réussi à réduire au maximum les émissions du véhicule, ainsi que sa consommation (moins de 3l/100km). D’un point de vue technologique, ce petit moteur incorpore une injection électronique et optimise son rendement avec un système à 3 soupapes SOHC; sans oublier le refroidissement liquide. Grâce à ce moteur, les responsables de Yamaha peuvent se vanter du fait que le nouveau Neo’s enregistre des niveaux d’émissions beaucoup plus faibles que ceux exigés par la norme Euro 3, et également de son faible niveau sonore. Nous nous sommes effectivement rendu compte du caractère silencieux de ce modèle. Jusqu’à maintenant nous avons couvert d’éloges le nouveau moteur, il est temps d’examiner ses points faibles, facilement détectables si l’on tient compte de ses propres caractéristiques. Pour rendre possible cette petite merveille de moteur qui consomme très peu, Yahama a dû sacrifier la puissance du Neo’s 4. Si cette baisse n’apparaît pas sur les fiches techniques des moteurs 2 et 4 temps, elle se note dans la capacité d’accélération et dans le répondant du scooter, ainsi que dans sa vitesse maximum, limitée à 50km/h par le système électronique d’injection. En prenant en compte le fait que le public visé réduira facilement les 80kg de charge, la limitation de l’accélération pourrait cependant être baissée. Le reste du scooter est le même que sur la version 2T. Le cadre a déjà été amélioré en 2007, pour rendre l’angle de l’amortisseur arrière plus vertical et optimiser ainsi son rendement. Les jantes sont aussi les mêmes que sur la nouvelle version du Neo’s 2T, avec une réduction de plus de 300 grammes du poids par roue. Quant aux freins, ils comprennent un disque de 190 mm à l’avant, et un frein à tambour à l’arrière. Le Neo’s se montre à nouveau sous son meilleur jour, grâce à ses finitions. Des détails comme les poignées et les pédales pliables pour le passager, l’ergonomie de la selle, et l’élégant tablier digital (bleu pour la version 4T), lui donnent une touche à la fois moderne, élégante et jeune. « Fashion », comme diraient les adeptes de la culture anglo-saxonne. Ce scooter est disponible en blanc, noir et bleu au prix de 1949 euros.

pub-haut

Edu Parellada Photos: Yamaha Traduit et adapté par Pauline Balluais