Piaggio MP3 Hybrid: Autonomie presque infinie

Piaggio MP3 Hybrid: Autonomie presque infinie

  • Piaggio
  • MP3 Hybrid 125
  • Essai
pub-haut

A simple vue, il est difficile de le différencier d’un MP3 125 uniquement équipé d’un moteur à combustion interne. Nous montons sur le véhicule, mettons le contact, quittons le frein à main et débloquons la direction avec le bouton sur la poignée droite du MP3…Jusqu’ici rien de nouveau. Seulement, juste à côté de ce bouton nous en trouvons un autre qui nous permet d’alterner entre 4 modes de conduite (2 hybrides et 2 électriques). Si nous choisissons Hybrid Mode ou Hybrid Charge et appuyons sur le bouton de démarrage, le son classique de mise en marche d’un scooter 125 moderne retentit et lorsque nous accélérons tout paraît normal…mais nous bénéficions d’une généreuse accélération pour un 125, qui atteint 60 km/h. Où nous pensons trouver un tachymètre, il apparait un indicateur de charge de batterie qui gère l’énergie électrique qui fait fonctionne le second moteur. Second ? Oui, ce véhicule compte sur deux équipements moteurs agroupés dans un ensemble unique.

pub-haut

Grâce à ce second moteur, le MP3 Hybrid montre des consommations record: si nous combinons un cycle de fonctionnement de 65% en mode hybride et de 35% en mode électrique, Piaggio déclare 60 km parcourut avec un litre d’essence, presque 1,66 litres/100km ! Dans le pire des cas nous parlons de consommations apprivoisant les 2 litres/100 km et nous disposons d’un réservoir de 12 litres. Un réel record, sans que cela suppose de renoncer à certaines prestations par rapport aux 125 traditionnels. En ce qui concerne les émissions, le MP3 rejette 40g de CO2 par kilomètre parcouru dans ce même cycle de fonctionnement, pour lequel un scooter 4 temps émet une moyenne de 90g.

Le moteur électrique, ne fournit pas les mêmes prestations que le moteur thermique au niveau de l’autonomie et de la vitesse…Cependant, le silence est absolu et l’impact environnemental nul. Il est possible de circuler ainsi à 30 km/h pendant environs 40 km. Avec le mode Hybrid Charge nous obtenons une augmentation de 10-15% de la charge de la batterie en à peine 5 minutes. En effet, lors des décélérations et des freinages, l’énergie cinétique est récupérée pour recharger les batteries qui fournissent l’énergie au moteur électrique. Bien sûr cette charge n’est pas aussi efficace que si elle s’effectue sur un réseau électrique, mais permet tout du moins de rallonger l’autonomie du moteur électrique.

Piaggio nous apporte une nouvelle voie qui sera probablement suivie par d’autres fabricants. Nous ne tarderons pas à voir cette combinaison hybride sur d’autres types de véhicules et une version de 300 cc a déjà été proposée pour ceux qui souhaitent sortir de la ville. Pour l’instant le scooter fonctionne à merveille. Un investissement qui sera bénéfique surtout si nous valorisons notre conscience écologique individuelle ou si nous détestons passer à la station service.

Lluís Morales Photos: Piaggio Traduit et adapté par Gaela Le Janne

956-A