Honda Deauville NT 700 V: Une routière pour le quotidien 2007

Honda Deauville NT 700 V: Une routière pour le quotidien 2007

pub-haut

Même si cela semble incroyable, la Deauville est encore plus polyvalente que la version précédente. Elle fait toujours preuve d’une grande facilité de manœuvre, mais le moteur, le confort, la protection aérodynamique et la puissance ont été améliorés considérablement.

pub-haut

La nouvelle Deauville 700 offre une allure plus imposante que sa prédécesseure. Sa nouvelle carrosserie, plus protectrice et stylisée, annonce avec audace une plus grande cylindrée et une meilleure préparation pour les longs déplacements. C’est une moto plus grande, plus commode, avec un aspect plus élégant et des détails plus soignés.

On a ajouté des éléments de plus grande qualité, et on a soigné jusqu’au dernier détail pour qu’ils s’intègrent parfaitement à la nouvelle esthétique. Le nouveau phare Multiconvex vertical lui confère un aspect frontal beaucoup plus imposant, et augmente de plus ses capacités lumineuses grâce à des ampoules halogènes de 55 x 55 W. Le carénage est un peu plus large et couvre jusqu’aux genoux. Il est accompagné d’une bulle neuve qui peut se régler en deux positions selon la saison de l’année où le trajet que nous allons réaliser. La position de conduite est plus confortable que sur l’antérieure Deauville.

La nouvelle édition compte un réservoir plus grand, avec un litre de plus de capacité, et des lignes plus ergonomiques. La selle est aussi plus confortable et est placée plus basse par rapport au sol, de plus les fibres des cotés sont plus étroites, ce qui permet d’appuyer mieux les pieds sur le sol quelque soit notre stature. La hauteur du guidon a varié aussi pour que nous puissions adopter une position de conduite plus naturelle avec le dos droit, ce qui nous permet de contrôler la Deauville de façon optimale.

Sur le poste de commande se déploie devant nous un large tableau de bord au design simple mais magnifiquement équipé. Il est composé de diverses sphères, d’une multitude de témoins lumineux et même d’un écran multifonction digital pour que rien ne manque. Il est bien éclairé et tous les composants sont bien disposés pour une lecture rapide et facile. La capacité de charge a elle aussi été améliorée, grâce à des mallettes latérales intégrées sur la carrosserie qui sont un signe d’identité de la famille Deauville. A l’intérieur on a gagné en capacité par rapport au modèle précédent. Ainsi la version 700 dispose d’une capacité de 26,7 litres dans la mallette droite et de 27,4 litres dans la gauche ; de plus les deux sont unies dans la partie postérieure, ce qui nous permet de transporter des objets relativement longs, ce qui n’était pas possible sur la version précédente.

Ceux qui pensent que Honda s’est seulement contenté d’augmenter la cylindrée de son bicylindrique en V à 52 degrés se trompent. Honda en a également profité pour améliorer l’intérieur de cette nouvelle version. On a changé des éléments comme les pistons et les cylindres, on a redessiné la chambre de combustion, et la culasse est passée de trois à quatre soupapes par cylindre.

Ces améliorations ont engendré un propulseur aussi compact que les éditions antérieures, mais allégé -1,4 kg de moins-, plus puissant et avec une cylindrée de 33 cc de plus. De plus le fonctionnement et les performances ont aussi été améliorés avec l’adoption du fameux système d’alimentation PGMFI, qui lui apporte une consommation moindre – 8% de moins- et une émission de gaz moins polluante -elle respecte la norme 3- avec l’aide du système catalytique d’échappement HECS 3. Sur la route, le moteur de la nouvelle Deauville fait preuve de plus de caractère et de meilleures performances – 15% de plus de couple et 10 CV de plus de puissance- ce qui ne lui a pas fait perdre un iota de sa souplesse de fonctionnement. Un moteur qui garde le tact habituel d’un bicylindrique, tout en se comportant avec une finesse incroyable. De plus il consomme moins et apporte une plus grande autonomie.

Malgré son volume, la Deauville est une moto maniable et avec un comportement assez équilibré. Grâce à des systèmes comme le CBS, la sécurité a un rôle important sur ce modèle, qui avait déjà reçu de très bonnes critiques lors de la première version. Le comportement équilibré est dû en grande partie à un cadre de type Mono-Backbone, qui n’a quasiment pas été modifié jusqu’à aujourd’hui.

On a ajouté des suspensions destinées à garantir le maximum de confort de marche. I Il s’agit d’une fourche avec des barres de 41 mm et un parcours de 115 mm. A l’arrière, un amortisseur de 122 mm l’accompagne, avec une possibilité de réglage de la précharge de ressort grâce à un bouton situé sur la partie droite de la moto. Le freinage est remarquable, l’un des composants les plus importants pour Honda. Le modèle de base est lancé en série avec la dernière version du fameux système de distribution de freinage CBS.

Il existe également un modèle supérieur qui est complété par le mécanisme anti blocage ABS, et qui permet à la Deauville de respecter les attentes maximales en matière de sécurité. Selon la version choisie, le prix varie de 9319 euro pour la Deauville de base, à 9959 euros pour la version ABS. Les deux versions sont déjà disponibles chez les concessionnaires de la marque.

Jordi Hernández Fotos:Montesa-Honda