Honda Integra : mi-moto, mi-scooter 2013

Honda Integra : mi-moto, mi-scooter 2013

pub-haut

Même si le marché est plutôt réticent envers les Hybrides, il semble que Honda ait vu juste avec son modèle Integra. La polyvalence, le confort et la sécurité sont ses meilleures atouts pour faire taire les préjugés envers ce type de motos, qui se situent dans deux mondes à la fois. L’integra est-il un scooter motorisé ou une moto scooter ? Ni l’un ni l’autre… mais les deux à la fois !

pub-haut

honda-integra-mi-moto-mi-scooter_hd_25301 Un hybride comme l’Integra peut devenir pour la première fois un succès commercial. La question qui se pose alors est la suivante : est-ce une moto ou un scooter ? honda-integra-mi-moto-mi-scooter_fi_25303-1

Si l’on s’attache à l’esthétique et à l’ergonomie, il s’agit davantage d’un scooter… mais si l’on pense à ses performances et à sa stabilité dynamique… c’est une moto. On ne pourra jamais l’affirmer avec certitude. Tentons de résoudre l’énigme.

Son moteur est le nouveau moteur compact bicylindre de 670 cc, déjà vu sur la NC700S et la NC700X. Cette fois, il comprend un double embrayage et un changement DCT en série. (Rappelons que les NC sont disponibles avec ce système et avec un changement conventionnel). Le double embrayage est une originalité « Made in Honda » qui de plus, se combine très bien à un moteur fonctionnant toujours dans les bas régimes. Il permet d’obtenir d’excellentes consommations (4,2 litres aux 100 km avec un rythme moyen) et des révisions tous les 12 000 km seulement.
Le changement électronique séquentiel marque la différence par sa sophistication, mais aussi parce qu’il fait de l’Integra un véhicule à mi-chemin entre deux mondes. En automatique, il n’est pas aussi linéaire qu’un changement 100% scooter, car on remarque des secousses à mesure que les vitesses augmentent. En revanche, il peut se conduire en jouant avec les boutons. Nous disposons d’une infinité de possibilités, en commençant par deux mappings d’allumage (D pour « Drive » et S pour « Sport »). Nous pouvons traiter l’Integra comme un scooter 100% automatique ou comme une moto de tourisme de moyenne cylindré, et la conduire avec les boutons… ou les utiliser seulement pour réduire la vitesse et bénéficier du frein moteur.

On peut donc conduire l’Integra comme un scooter ou comme une moto avec un changement séquentiel.

Dans tous les cas, le changement est très rapide et précis ; il suffit de s’habituer aux secousses lorsque l’on change de vitesses. Il faut aussi s’habituer à ce que le moteur change de vitesse… mais les boutons nous permettent de sélectionner immédiatement la vitesse la plus commode.

honda-integra-mi-moto-mi-scooter_fi_25298-2

L’Integra a été conçu pour concurrencer le T-Max, ce n’est pas un secret. Les deux véhicules ont le même objectif, mais empruntent des chemins différents. Ils bénéficient de grandes performances et d’un comportement dynamique supérieur à ce qu’offrent les scooters au concept conventionnel.

Honda propose un véhicule à mi-chemin entre une moto et un scooter, équipé de caractéristiques techniques propres à moto sportive. Dynamiquement, le Honda Integra peut sans aucun doute concurrencer son rival d’Iwata et même le dépasser sur certains aspects, comme le freinage. (Rappelons qu’il est équipé d’un ABS et d’un freinage combiné en série). Malgré cela, le T-Max est plus agile dans les changements rapides de direction. On peut également parler de supériorité du Honda quant aux performances pures, car il dispose de 200 cc de plus que son rival.

La différence la plus notable est que le moteur de Honda est un moteur conçu pour donner le meilleur de lui-même à moyen régime, celui de la Yamaha cherche toujours la zone haute du compteur. Le moteur de l’Integra aime travailler à faible régime, celui du T-Max monte très haut dans les tours. La transmission finale de l’Integra se fait par chaîne et celle du T-Max par courroie dentée mais, malgré cela, les délais d’entretien de l’Integra sont plus espacés.

Les deux offrent une stabilité exceptionnelle et un aplomb dans les virages à toutes les vitesses.

Avec un grand coffre sous la selle, l’Integra serait le véhicule polyvalent parfait pour affronter le T-Max. La capacité de charge du Yamaha est en effet très supérieure à celle du Honda, grâce à son grand espace sous la selle. Mais l’Integra propose un prix bien adapté (8599 euros) et un équipement beaucoup plus complet.