KTM 950 Super Enduro R: Brutale!

KTM 950 Super Enduro R: Brutale!

  • KTM
  • 950 Super Enduro
  • Essais
pub-haut

image:1|center

pub-haut

Il était clair que KTM n’allait pas rester les bras croisés après le lancement de la HP2 de BMW sur le marché. Une audace de la part de la marque allemande, puisque cette moto est dirigée au secteur off road, dominé par KTM. La réponse de KTM ne s’est pas faite attendre. Le moteur LC8 dispose d’une configuration idéale pour construire une moto de ces caractéristiques. Sa puissance de 98 CV et son énorme couple de 90 Nm sont parfaits pour composer l’une des trail enduro les plus radicales jamais fabriquées.

Sur cette version, le bicylindrique en V à 75° compte 942 cc, avec des diamètres par parcours de 100,0 x 60,0 mm. Il dispose de deux culasses DOHC à quatre soupapes et un refroidissement liquide. Son alimentation est prise en charge par deux carburateurs Keihin CVR de pression constante, de 43 mm de diamètre de diffuseur. La lubrification est faite au moyen d’un carter sec, avec deux pompes de transvasement de lubrifiant et l’huile est stockée dans un réservoir de 3,2 litres situé sur la partie frontale du carter moteur, ce qui garantit un bon refroidissement à l’huile. La boite de changement à six vitesses et l’embrayage s’actionnent au moyen d’une commande hydraulique. Le poids du propulseur est de 58 kg, et étant donné sa cylindré cela nous semble particulièrement réduit.

image:2|left

Si le moteur est spectaculaire, la partie cycle n’est pas en reste. Elle a une claire origine enduro, avec une approche racing. Son beau cadre multitubulaire en acier C-Mo, sa fourche WP à barres de 48 mm de diamètre, la régulation de précharge des ressorts et des hydrauliques en compression et extension, tout nous rappelle les motos agressives d’enduro. En fait, elles se différencient seulement par des dimensions plus courtes sur les suspensions (250 mm sur la fourche et 225 sur l’amortisseur).

Cette KTM est donc plus lourde (190 kg en marche) et ses dimensions sont plus grandes. L’amortisseur est un WP ancré directement au bras oscillant en aluminium, et qui dispose de régulation de l’hydraulique de compression à grande et faible vitesse, en plus de la régulation de l’hydraulique en extension et en précharge de ressort. La totalité de la carrosserie est neuve, depuis le réservoir d’une capacité de 14,5 litres jusqu’aux garde-boues, aux bouchons latéraux et aux bouchons du radiateur. Son design attractif donne une allure agressive à cette Super Enduro. Le tableau de bord, réduit à un écran digital et des témoins lumineux, est assez complet pour une moto d’enduro (même s’il lui manque le compte-tours comme sur d’autres modèles comme l’Adventure), et nous trouvons tout type d’information : le compteur de vitesse, les indicateurs de température, la réserve de carburant, etc.

image:3|right

1311-A