KAWASAKI Z750R: R de référence

KAWASAKI Z750R: R de référence

  • Kawasaki
  • Z 750R
  • Essai
pub-haut

Le succès de la Z 750 durant les dernières années commençait à se voir menacé par les nombreuses nouveautés que la concurrence lance sur le marché. Le secteur des naked est actuellement un des plus fructueux, commercialement parlant, ce qui se traduit par une concurrence rude entre les marques, tout d’abord sur le prix, mais aussi, comme le montre la nouvelle Z750R, sur une amélioration substantielle du produit.

pub-haut

Le best seller a reçu de nombreux changements pour peaufiner ses points faibles et reçoit maintenant l’appellation R…La Z750R a d’ailleurs reçu tant de changements qu’il est sans doute plus rapide d’énumérer les éléments qui restent inchangés. Le 4 cylindres de 748 cm3 etant un des principaux arguments de vente de ce modèle, il reste intact. Un des principaux éléments à réviser était les suspensions et Kawasaki a décidé de les changer en intégralité pour une qualité supérieure. La fourche a été héritée de la Z1000 de 2009, mais adopte des hydrauliques et ressorts spécifiques pour la 750. Les sensations sont très différentes par rapport au modèle standard pour offrir un tact de suspension correct sur route, qui devient plus rigide et sportif lorsque nous forçons le rythme. Le réglage en détente se voit désormais appliqué aux deux tubes, ce qui apporte une sensation plus ferme et la précharge reste réglable, comme sur les modèles précédents, sur les deux tubes. Sur la partie arrière, les biellettes du système progressif Uni-Trak sont maintenant plus courtes et l’amortisseur à bonbonne séparée est réglable en détente et précontrainte. Le nouveau bras oscillant influence beaucoup dans l’amélioration du comportement de la nouvelle R. Fabriqué en aluminium estampé il est plus beaucoup plus rigide, ce qui se traduit par plus de tact et de confort lorsque la moto prend du rythme. En règle générale, le comportement de la partie cycle s’est beaucoup amélioré ; le train avant est plus précis lorsque nous mettons les gaz à la sortie d’un virage et la partie arrière parait avoir plus d’aplomb.

En plus de l’amélioration du comportement dynamique, la nouvelle Z 750 R rénove une des parties très importantes sur une moto : le freinage. Les étriers de deux pistons ont été changés par des Nissin de quatre pistons à ancrage radiale comme sur la Z1000 ; et la pompe de frein aussi est radiale. Une durite gainée d’acier complète le système de freinage avant et l’épaisseur des disques est augmentée pour que le freinage correct de cette moto devienne digne d’une vraie sportive. Plus de changements sur le guidon, qui est aussi différent puisque les extrémités ont été refermées pour donner plus de confort au conducteur. Les repose-pieds sont maintenant en aluminium et adoptent un aspect plus sportif. L’ergonomie générale est aussi améliorée: la position entre les repose-pieds, la selle et le guidon nous fait adopter une position correcte sur la moto, ne nous fatigue pas trop et nous donne un contrôle général plutôt bon.

Un des atouts de la Z est son moteur de 748 cc, grâce auquel cette naked obtient un équilibre presque parfait entre les bas, moyens et hauts régimes. Le moteur ne change pas pour cette version R et conserve les 106CV aussi bien répartis que sur le modèle standard, La douceur avec laquelle la puissance est délivrée est tout un plaisir ; même au ralenti la Z fait sentir son caractère, mais si nous recherchons des réactions plus nerveuses, la zone haute du tachymètre nous offre des sensations fortes jusqu’à 12 000 tr/min. Un autre atout de la Z est une présence agressive, ce qui change légèrement sur cette dernière version, mais la Z garde son essence de toujours. Le nouveau frontal est maintenant plus agressif ; nous le notons tout de suite avec le petit pare-brise teint qui couvre l’instrumentation et qui distingue la Z750R de la Z750. L’arrivée de la nouvelle Z750R révolutionnera le secteur naked et donnera du fil à retordre à la concurrence.

EDU FERNÁNDEZ MASÓ Tarduit et adapté par Gaela Le Janne

 

838-A