Electric Boom

Electric Boom


L


e design du Honda EV-Neo n’a pas été développé à des fins professionnelles comme les services de distribution ou de messagerie, ce qui explique sa selle monoplace, sa grande grille arrière, son plancher plat et son porte-bagages avant (ce qui fait un total de 30 kg de charge maximale). Son moteur, dessiné entièrement par le fabricant asiatique, équivaut à un moteur à carburant de la même catégorie : ce moteur DC offre une puissance de 2,8 Kw (3,8 CV). La batterie ion-lithium du EV-Neo, située sous le plancher, offre une capacité de 907 Wh, qui se traduit par une autonomie de 34 km à 30 km/h de moyenne sur surface plane. Pour le charger, l’utilisateur branche simplement le câble du chargeur et appuie sur le bouton de début de charge. Un indicateur sur le chargeur montre l’état du processus de charge. Il existe deux types de chargeur : le chargeur normal (charge totale en 3,5h) et le chargeur rapide (charge totale en 30 min).

L’EV-neo est équipé d’un embrayage centrifuge automatique pour permet de s’adapter à une grande variété de conditions d’utilisation et d’une transmission, sans boitier de changements, configurée comme un engrenage de décélération et qui élimine les pertes de puissance. L’EV-Neo utilise la décélération régénérative pour charger la batterie, en optimisant la quantité de couple produite durant la charge régénérative pour offrir un tact de frein moteur similaire à celui d’un scooter à moteur à carburant. Ses pneumatiques sont de 12 pouces sans chambres et ses freins sont à tambour de 130 mm de diamètre, renforcés par le système de Frein Combiné de Honda.

Le fabricant d’Iwata a lancé son EC-03 en 2011, un scooter déjà disponible chez les concessionnaires. Exceptionnellement léger et maniable (seulement 56 kg), le Yamaha, qui se charge sur une prise conventionnelle. Il offre deux modes de moteur, Standard et Power (le second apporte plus de vitesse). Le EC-03, qui met environ 7h à se charger entièrement, a une autonomie de 30 km avec le mode Standard et de 20 km avec le mode Power.

Il utilise une unité de propulsion intégrée (YIPU) qui comprend un moteur à actionnement direct situé sur la roue et qui réduit la perte de transmission de puissance et un mini ordinateur de contrôle qui se charge de calculer la puissance idéale à chaque instant. Le tableau de bord comprend un écran LCD numérique avec un compteur de vitesse et un indicateur de charge de la batterie.

Après PeugeotHonda et Yamaha, la quatrième marque qui a souhaité développer sa gamme avec un scooter électrique est la taïwanaiseSYM. Elle a présenté le Symmetry à la fin de l’année 2011.

Avec une batterie de 48V et 15 ampères, leSymmetry atteint des performances similaires à celles d’un scooter à carburant, avec une vitesse de pointe de 45 km/h. Compact, léger et avec une esthétique semblable à celle de l’EC-03 deYamaha, ce scooter asiatique offre une autonomie de 60 km. Son point faible réside dans sa capacité de chargement nulle.

Par: Motofan France 29/06/2012