Premières sensations au volant du Quadro 350D

Premières sensations au volant du Quadro 350D

pub-haut

La marque Quadro est peu connue, même si elle compte plus de 20 ans d’expérience dans le développement de projets innovateurs, car elle n’a jamais fabriqué de produits sous sa propre marque. Cependant, la situation a changé avec le développement et la commercialisation de sa dernière création, le Quadro 350 D. Ce scooter représente une importante évolution du MP3, développé pour Piaggio. Le Quadro est très similaire, mais il est doté d’un système de suspension avant entièrement nouveau et amélioré.

pub-haut

L’homologation lui permet d’être conduit par tout utilisateur en possession du permis B, un plus qui motivera de nombreux conducteurs à passer aux trois roues.

Les conducteurs qui viennent du monde de la moto devront s’habituer sur les premiers mètres, ce qui ne sera probablement pas le cas des conducteurs automobiles. Avec le Quadro, on peut exécuter des inclinaisons plus caractéristiques d’une sportive que d’un scooter, et il est même possible de le faire à l’arrêt.

Au début, il est difficile de s’habituer à ne pas poser le pied au sol. A l’arrêt et avec le frein serré, le système hydraulique de la suspension s’endurcit et le scooter ne se penche plus sur le côté, ce qui fait qu’on pourra s’arrêter au feu rouge sans avoir à mettre le pied à terre.

Au début, la sensation de lourdeur de la direction est notable, et on sent que les hydrauliques sont un frein pour tourner. Nous avons conclu, en discutant avec certains journalistes, qu’en chauffant l’hydraulique de la direction ce défaut disparaît presque entièrement.

Sur route, le moteur se montre à la hauteur de ce que l’on peut attendre de sa cylindré et d’un scooter de ces caractéristiques. Il atteint 110 km/h très facilement. Selon la marque, il peut atteindre 135 km/h au compteur. En passant sur des ornières, le scooter n’a pas été déstabilisé. C’est agréable de passer sur les ornières avec une seule roue. Dans ces situations, on note que seul un amortisseur travaille pendant que l’autre suit fidèlement la surface plane de l’asphalte.

En analysant le parcours que nous avons réalisé, quelques kilomètres d’autoroute, des routes secondaires et beaucoup de trafic, on en vient à la conclusion que le Quadro est toujours dans son élément.

Les avantages du Quadro sont surtout la grande sécurité qu’apporte le train avant à deux roues,  guidé par son système de suspension. Un plus que l’on note clairement et de façon continue en circulant sur les routes, et qui apporte une sensation de sécurité inhabituelle pour un scooter.

La marque propose de nombreux accessoires, parmi lesquels on trouve des malles de presque 50 litres, un écran surélevé, une couverture de protection. Le Quadro 350 D a été conçu pour se déplacer dans la jungle urbaine comme un poisson dans l’eau.

Par: Motofan France 07/05/2012