Moto2: L’accrochage entre Marquez et Espargaro fait des histoires.

Moto2: L’accrochage entre Marquez et Espargaro fait des histoires.

pub-haut

Sur l’affaire de Marc Marquezau motoGP de Montmelo, le verdict de la commission de la course n’a pas trop tardé. Malgré l’affirmation de Marquez de ne pas avoir vu son concurrent Pol Espargaro, de n’avoir eu nullement l’intention de la faire chuter, d’être aussi blanc qu’une colombe,  les commissaires de la direction de la course ont décidé d’attribuer une pénalité d’une minute  au petit protégé Honda Repsol. On se rappelle de l’affaire au Qatar ou celui-ci avait déjà, lors d’une manœuvre dangereuse, obligé Luthi à sortir de la piste.

pub-haut

Justice rendue, fin de l’histoire ?
Absolument pas !

Plusieurs pilotes affirme que la sanction est trop sévère à l’exemple de Stoner  « Je n’arrive pas à croire que l’on sanctionne d’une minute Marc Marquez, écrit-il sur twitter, C’est une autre raison pour lesquelles ce championnat doit être remis en ordre. J’ai vu des choses bien pires »

Rossi conteste également le verdict : « Je ne crois pas que Marquez soit responsable, comme il l’était au Qatar, car ici Espargaro a voulu se placer dans un espace ou ne passaient pas deux motos »

Deux heures à peine après la sanction, la FIM réintègre Marquez.