Tests MotoGP à Montmeló : Lorenzo et Suzuki en affiche

Tests MotoGP à Montmeló : Lorenzo et Suzuki en affiche

  • News
  • Tests MotoGP à Montmeló : Lorenzo et Suzuki en affiche
pub-haut

Premier test officiel de Suzuki en MotoGP

pub-haut

Le mondial MotoGP s’articule sur une saison autour de dix-huit Grand Prix partout dans le monde. Entre ses dates, ont lieu durant toute la saison des tests officiels permettant aux teams et aux pilotes de tester de nouvelles pièces et d’améliorer les configurations des machines.

Après le Grand Prix de Catalogne, le MotoGP faisait halte sur le circuit de Montmeló. Au programme, le lancement de Suzuki en MotoGP et le développement des motos pour les autres teams présents. 

Durant ces tests, on notera l’absence des teams Repsol Honda Team, LCR Honda et Go&Fun Gresini Racing, qui se rendent aujourd’hui sur le circuit de Motorland Aragón pour des tests privés Honda. Seul Stefan Bradl était présent dans la matinée sur le circuit de Montmeló.

tests-motogp-a-montmelo-lorenzo-et-suzuki-en-affic_fi_43383-9

La grande nouveauté de la journée des tests officiels de Montmeló venait des boxs occupés par Suzuki. 

La marque Japonaise avec sa présence lors de ces tests officiels MotoGP, officialise ainsi son retour dans le Mondial MotoGP.  Randy de Puniet, pillote d’essai Suzuki, décroche un chrono de 1’42.904, en étant plus rapide que les CRT, à l’exception de celle d’Aleix Espargaró.De Puniet termine à 772 millièmes du chrono de Jorge Lorenzo, qui obtient le chrono le pus rapide de la session. Jorge Lorenzo  décroche un chrono à 1’41.904, près d’une seconde plus lent que la pole de Pedrosa samedi dernier.

Valentino Rossi décroche un chrono a 1’41.904 et a pu travailler sur la partie avant de sa moto, qui lui pose des problèmes dernièrement. Rossi, malgré une chute a pu tester un nouveau pneumatique. 

Yamaha a été introduit  un nouveau chassis sur sa machine, testé par Cal Crutchlow.  Sur Ducati, Hayden et Dovizioso ont orientés leur test sur la comparaison entre la Desmosedici GP13 et la moto  » Laboratoire « , Michele Pirro, lui,  n’a travaillé qu’avec le modèle de Laboratoire. En CRT, Aleix Espargaró est de nouveau la moto référence de Montmeló et travaille sur les suspensions et le chassis de son ART. Espargaró termine à la septième place, devant Suzuki, la Ducati de Iannone et la Yamaha de Smith. Hector Barberá, seul pilote en piste d’Avintia Blusens (Hiroshi Aoyama étant blessé) s’est concentré sur les réglages des suspensions et de la fourche. Au sein du team NGM Mobile forward Racing, Claudio Corti et Colin Edwards ont pu tester différentes configurations de leur FTR Kawasaki, alors que le team Paul Bird Motorsport a roulé avec un nouveau pot d’échappement. 

De son côté, Karel Abraham a travaillé avec sa moto essayant de résoudre les problèmes qui l’ont conduit à se retirer du GP de Catalogne, sur le circuit de Montmeló.

avatar_1355911292-163 Par: Alicia Agrelo

Web editor

Publié le 18/06/2013  

13762-N